Te Ata 2016

Te Ata 2016

Un film historique que je viens de découvrir sur un site internet et qui a l'air fort intéressant.

Je pense que l’on ne le visionnera pas dans nos salles mais par contre un jour en DVD ou en BR.

Un drame réalisé par Nathan Frankowski

Avec :

Q'orianka Kilcher,

Gil Birmingham,

Graham Greene

Le résumé

Te Ata (TAY 'AH-TAH) est basé sur l'histoire de Mary Thompson Fisher (1895-1995) d’origine Indienne née dans l’Oklahoma.

C’est une femme qui a traversé des barrières culturelles pour devenir l'une des plus grandes artistes américaines de tous les temps.

Née dans le territoire Indien, bercée par les chansons et les histoires de sa tribu Chickasaw.

Te Ata a gagné une renommée internationale en présentant un spectacle narratif unique au public à travers les États-Unis, le Canada et l'Europe basé sur l’héritage de la culture Indienne de ses ancêtres.

Rechercher dans ce blog

lundi 10 mars 2014

The Desert of the Lost - Richard Thorpe - 1927

Image
Hal Taliaferro...Jim Drake (as Wally Wales)
Peggy Montgomery...Dolores Wolfe
William Dyer...Steve Wolfe (as Wm. J. Dyer)
Edward Cecil...Detective Murray
Richard Neill...El Chino

58 minutes

Apercevant un homme de loi dénommé Murray (Cecil) qui semble le poursuivre, Jim (Taliaferro ou Wales si vous préférez) enfourche sa monture et fuit parce qu'il a tué un homme en légitime défense dans un autre Etat. Sous les coups de feu, il galope en direction de la frontière. Blessé, il arrive dans une petite ville mexicaine où il est recueilli par Dolores (Montgomery) et son père américain. Remis sur pieds, il tombe sous le charme de Dolores et le père de celle-ci, escroc sur les bords, lui vend une carte au trésor bidon et monte un sale coup à l'aide d'El Chino qui lui aussi souhaite épouser Dolores. Le détective faisant son apparition dans la localité, Jim s'enfuit dans le désert en compagnie d'un des hommes d'El Chino ...
Image

Bonne qualité chez Grapevine, très peu endommagé par les nitrates sauf au début de la 5e bobine. L'accompagnement musical est standard, composé de morceaux souvent entendus mais qui passent bien.

Wally Wales ou plutôt Hal Taliaferro est séduisant avec sa dégaine élancée. Le scénario est sans surprise mais sympathique : on sait que Jim est le gentil car il porte un chapeau blanc (en plus il n'est pas avare en sourires) ! Au delà de ce fait on peut voir de nombreux combats plutôt violents et l'action est constante ... Wally Voilà ...

A noter : Le réalisateur Richard Thorpe dont la carrière de 1923 à 1967 est très prolifique.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!