L'Irrésistible Ascension de Lat Evans

L'Irrésistible Ascension de Lat Evans

Le livre du romancier A. B. Guthrie va paraître courant juin 2017 dans la collection ‘L’Ouest le vrai’ au format de 14,5 x 24,0 et 368 pages.

Le résumé: Après La Captive aux yeux clairs, La Route de l'Ouest et Dans un si beau pays. Voici le quatrième tome de la célèbre série "The Big Sky". L’Irrésistible Ascension de Lat Evans se situe à la fin du XIXe siècle et retrace le destin et les ambitions du fils de Brownie Evans et de Mercy McBee, personnages attachants de La Route de l’Ouest. Lat Evans, jeune homme passionné et courageux, cavalier hors pair, quitte la vie étriquée de ses parents en quête d’aventure et de richesse. D'abord cow-boy, chasseur de loup, il deviendra rancher et notable d'une petite ville.

Rechercher dans ce blog

dimanche 28 octobre 2012

Les couples chevaux-cavaliers célébres

William S. Hart et son petit pinto Fritz
Fritz, pie tobiano, est connu comme le premier cheval de cascade, en effet il savait faire des chutes en tout genre. Ses origines ne sont pas certaines, sans doute était-ce un poney indien. Il mourut à l'âge de 31 ans en 1938. Hart en était le propriétaire.


Tom Mix et Tony (surnom : The Wonder Horse)

Très bien dressé, ce cheval faisait lui aussi des cascades étonnantes (et relativement dangereuses) comme sauter dans une piscine, par dessus un portail hérissé de pointes, marcher sur des passerelles branlantes etc (il fut néanmoins assez gravement blessé lors d'une explosion).
Il fut le premier cheval dont l'empreinte fut marquée aux côtés des pieds de Mix à Grauman's Chinese Theater à Hollywood.

Buck Jones et Silver

D'un magnifique gris, Silver, la deuxième moitié de Buck Jones, était en réalité trois chevaux : Sandy, lors des courses poursuites, Eagle pour les plans rapprochés et Silver pour le reste et les "tricks". Celui-ci apprenait très rapidement, on l’aperçoit couché aux côtés de Buck, lui volant sa couverture, enterrer un réveil etc. Il mourut à 34 ans, peu de temps après Buck.
Dick Foran et Smoke



Ce magnifique palomino, de type quarter horse, crève l’écran ! (A ce sujet, il arrive régulièrement qu’il vole la vedette du film), il n’hésite pas à sauver son maître de situation compliquée, voire même de tuer au nom de la justice. On peut admirer un cheval bien dressé et un équipement passablement chargé. De nombreuses légendes existent à son sujet (palomino gris ou doré ? Un caractère bien trempé ou non ? Une existence particulièrement longue ?). Toujours est-il qu’il apparait dans environ 15 westerns-B entre les années 1935 et 1941, sous les noms Dick's Horse, Red's Horse, Rod's Horse, Chip's Horse, Smoky et le plus courant : Smoke the Wonder Horse.

Ken Maynard et Tarzan


Tarzan (encore un gris), dans ses films, ne perd jamais une occasion de sauver son maître. Il était doublé par d'autres chevaux pour les scènes dangereuses. Il semblerait que le nom "Tarzan" ait entrainé Ken Meynard au tribunal, suite à un soi-disant plagiat du livre du même titre...
Fred Thomson et Silver King

La carrière de cet étalon gris irlandais au caractère bien trempé ne fut pas bien longue (1921-1928 mort de Thomson). Très intelligent, il savait faire de nombreux tricks comme la révérence, détacher les cordes, bailler etc. Fred Thomson l'avait récupéré alors que l'étalon était présumé dangereux mais avait réussi à lui imposer le respect.
En 1934 il fut vendu et continua à tourner dans des films de petits budgets.
Gene Autry et Champion

Le Champion original est reconnaissable de ses successeurs par ses trois balzanes et sa robe alezane. il mourut à l'âge de 17 ans en 1947. Il fut suivis de Champion Jr (4 balzanes), capable d'attaquer sur demande, lui même suivis Champion III.
Leonard Slye (Roy Rogers) et Trigger


Ce palomino, tout comme Silver et Champion, en cachait trois : Trigger, entrainé par Glenn Randall, savait travailler en liberté et faire quelques tours basiques, Little Trigger (plus petit, plus clair que le Trigger original et avec 4 balzanes). Selon Rogers et Randall, Little Trigger était le cheval le plus intelligent du monde, il apprenait très rapidement et a retenu plus de 100 tours. Étant calme, il accompagnait Rogers dans les visites de hôpitaux...
Le dernier fut Trigger Jr, un Tennessee walking horse, qui prit la relève et montrer dans les shows du fait de sa 4e allure.
La mode du "singing cowboy" était lancée... De nombreuses autres paires suivirent le mouvement comme Rex Allen et Koko, Herbert Jeffrey et Stardusk etc, John Wayne tenta aussi sa chance cependant, malheureusement pour lui, sa voix mit assez vite fin à sa carrière de Singing cowboy...

Je continue avec les acteurs sabotés que l'on peut apercevoir dans les films entre 1930 et 1960.
Rex Allen et Koko


Également appelé « Wonder horse », Koko était un étalon morgan chocolat crin lavé (gène silver) né en 1940 et mort en 1967, appartenant à Allen et entrainé par Glan Randall dès ses 10 ans jusqu’à sa mort. Sa robe unique le démarquait mais posait également parfois des problèmes. En effet, puisqu’on n’avait pu trouver un cheval lui ressemblant suffisamment (par la suite il y eut Koko Jr mais il était loin d’atteindre le potentiel du Koko initial), Koko était forcé à de longues heures de répétitions souvent épuisantes pour l’équidé…
William Boyd et Topper

Les oreilles noires, les yeux verrons, l’étalon crème typé spanish barb ne laisse pas indifférent. Topper était à la base la doublure de Nappy King, cependant le cheval « original » avait été blessé. Ce serait la femme de Boyd qui aurait sélectionné le nom « Topper » car elle aimait les livres (et films) de Thorne Smith.
Topper apparait dans les 66 films de Hoppalong Cassidy.

NB: il est noté quelque part sur le web que Topper serait un étalon arabe, sa morphologique ne permet aucun doute : ce n'est pas un arabe!

Whip Wilson et Silver Bullet/Lightning

Difficile de définir les origines exactes de ce grand cheval gris, probablement barbe espagnol. Il apparait dans des films de plus ou moins 1948 à 1950 aux côtés de Wilson. Son nom complet était à la base Silver Bullet mais fut raccourci en Bullet, et pour finir fut changé en Rocket car dans ces années-là, le chien de Roy Rogers se nommait Bullet.

John Wayne et Duke


Ils apparaissent dans des westerns-B entre 1932 et 1933 (souvent des remakes de Ken Maynard dans les années 20). Si les noms des personnages de John Wayne changent à chaque fois, le beau gris reste toujours Duke. Il exécute des tours relativement étonnants, tel desseller un autre cheval avec ses dents, se détacher, etc.

Jimmy Wakely et Sunny, Lucky et Sunset

Lucky, sans doute le plus connu était un joli paint tobiano brun ( ?). On aperçoit également régulièrement Sunny, un palomino et parfois Sunset, un gris foncé ?

3 commentaires:

  1. Encore des couples célèbres et moins connus pour moi, bravo Tonka. Par contre il va falloir trouver un moyen de classer tout cela, il y a des doublons du coup! au fait tu n'as rien sur le cheval de Lucky (Russell Hayden) ou de Johnny (James Ellison), les compagnons d'Hopalong Cassidy ?(qui semble être le même cheval palomino, un cheval magnifique aussi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Tonka

      Fais attention en faisant le classement de ne pas en n'oublier dans l'écurie..!...

      Supprimer
  2. UNe sacré idée et pour le coup : bravo.
    Il ya de quoi se perdre avec tous ces dadas.

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!