L'Irrésistible Ascension de Lat Evans

L'Irrésistible Ascension de Lat Evans

Le livre du romancier A. B. Guthrie va paraître courant juin 2017 dans la collection ‘L’Ouest le vrai’ au format de 14,5 x 24,0 et 368 pages.

Le résumé: Après La Captive aux yeux clairs, La Route de l'Ouest et Dans un si beau pays. Voici le quatrième tome de la célèbre série "The Big Sky". L’Irrésistible Ascension de Lat Evans se situe à la fin du XIXe siècle et retrace le destin et les ambitions du fils de Brownie Evans et de Mercy McBee, personnages attachants de La Route de l’Ouest. Lat Evans, jeune homme passionné et courageux, cavalier hors pair, quitte la vie étriquée de ses parents en quête d’aventure et de richesse. D'abord cow-boy, chasseur de loup, il deviendra rancher et notable d'une petite ville.

Rechercher dans ce blog

dimanche 16 décembre 2012

Prairie Thunder - B. Reeves Eason - 1937




Dick Foran... Rod Farrell

Janet Shaw   ... Joan Temple

Smoke     ... Smoke (as Smoke the Wonder Horse)

Frank Orth    ... Wichita

Wilfred Lucas ... Nate Temple

Albert J. Smith... Lynch

Yakima Canutt ... High Wolf

George Chesebro ... Matson

Slim Whitaker  ... Indian Fighter

J.P. McGowan ... Col. Stanton

John Harron ... Lt. Adams


Un affreux profiteur, Lynch, monte les kiowas contre la ligne du télégraphe et le chemin de fer et leur promet des bâtons de feu en échange d'un droit de passage sur leurs terres. 
Les Kiowas emmenés par le Chief High Wolf voient le cheptel des bisons de la prairie diminuer comme peau de chagrin et le croient de bonne foi dans cette lutte contre le progrès.
Le scout de la cavalerie Rod Farrell enquête en compagnie du Caporal Wichita, un homme qui possède une propension naturelle à s'endormir à peu près n'importe où tout à fait remarquable ...
Ce film est composé de scènes déjà vues plusieurs fois, un camp indien au bord de l'eau en particulier, et d'éléments tirés d'autres films faciles à distinguer par le flou des images. Ainsi on verra des indiens de plusieurs tribus différentes, des accoutrements totalement fantaisistes, le grand chef joué par Yakima Canutt s'applique à parler de façon délibérément lente, il est très dévêtu contrairement à ses guerriers, des plans d'images en alternance trop rapide m'ont donné le vertige. 
Le sidekick joué par Frank Orth est sympathique, l’héroïne Janet Shaw ressemble à une enfant. 
Le final est quant à lui une cacophonie d'images et de musique (avec un bugle qui domine au-dessus de la mêlée) montrant les indiens (dont les chevaux galopent tellement vite qu'ils ont l'air de procéder par à-coups) et la cavalerie  filmés en alternance se rapprochant du lieu de combat ...sans parler de la débandade finale qui m'a donné le tournis.
Malgré tout cela, je me suis surprise à sourire bêtement en regardant Dick Foran et sa tête d'honnête fripouille chanter de sa belle voix basse. Un mec dangereux ce Dick Foran, il arrive même à se tirer d'affaire dans un film plutôt nul tant il m'est difficile de résister à son enthousiasme contagieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!