Te Ata 2016

Te Ata 2016

Un film historique que je viens de découvrir sur un site internet et qui a l'air fort intéressant.

Je pense que l’on ne le visionnera pas dans nos salles mais par contre un jour en DVD ou en BR.

Un drame réalisé par Nathan Frankowski

Avec :

Q'orianka Kilcher,

Gil Birmingham,

Graham Greene

Le résumé

Te Ata (TAY 'AH-TAH) est basé sur l'histoire de Mary Thompson Fisher (1895-1995) d’origine Indienne née dans l’Oklahoma.

C’est une femme qui a traversé des barrières culturelles pour devenir l'une des plus grandes artistes américaines de tous les temps.

Née dans le territoire Indien, bercée par les chansons et les histoires de sa tribu Chickasaw.

Te Ata a gagné une renommée internationale en présentant un spectacle narratif unique au public à travers les États-Unis, le Canada et l'Europe basé sur l’héritage de la culture Indienne de ses ancêtres.

Rechercher dans ce blog

mercredi 21 mars 2012

Bar 20 Rides Again - Howard Bretherton - 1935


William Boyd, James Ellison, Gabby Hayes, Jean Rouverol, Frank McGlynn Jr, Al St John, J.P. McGowan, Paul Fix, Harry Worth, etc.

61 minutes
le 3e film de la série des Hoppy

Johnny et Red font mine d'attaquer la diligence pour relever le sac de courrier du ranch Bar 20. Une femme entre deux âges les menace d'un revolver en se présentant : Clarissa, la soeur de Buck (McGowan) le patron du Bar 20, une femme avec laquelle on ne plaisante pas les hommes vont vite s'en rendre compte. Pendant que Clarissa s'installe au ranch, Hoppy recoit une lettre du Wyoming de son vieil ami Jim Arnold qui lui demande de l'aide car il fait face à des voleurs qui sont en train de le ruiner. Il stipule de ne pas emmener Johnny avec lui car sa fille Margaret s'intéresse maintenant à un homme venu de l'Est nommé Perdue. Hoppy et Red se mettent en route mais Johnny les devance car il a appris la nouvelle. Arrivé chez Jim, Johnny fait une cour pressante à Margaret. Mais toujours aussi maladroit, Johnny casse la vaisselle mais se montre romantique en chantant sa sérénade pour la belle qui semble toutefois toujours s'intéresser à Perdue, un homme qui semble cultivé mais très imbu de lui-même qui parle la bouche en cul de poule. Son héros est un certain Napoléon dont il imite les stratégies pour mieux cerner et attaquer l'ennemi.
Perdue qui se trouve être en fait le bandit Nevada, projette de prendre possession de toute la vallée et dérobe encore des bovins. Lors du raid l'un de ses hommes, Cinco, est blessé et Nevada se montre sans pitié en lui demandant à qui il souhaite donner sa part du butin car chacun doit mourir.
Hoppy envoie Red prêter main forte au ranch de Jim et se déguise en joueur de cartes pour infiltrer la bande de Nevada. Chemin faisant il fait la connaissance d'un chercheur d'or qui campe dans la montagne (Hayes). Dans la place, pour tromper Nevada il fait croire qu'il est à la poursuite d'un certain Johnny Nelson qui lui aurait fait perdre son saloon. Nevada y voit une manière de se débarrasser de Johnny et lui tend son rifle. Hoppy tire et Johnny s'effondre. Red défend la place mais est blessé à son tour. les choses s'accélèrent et Jim monte une posse pour contrer l'affreux Nevada ...

PAUL FIX-HOPPY-GABBY
L'action vous tient en haleine tout le long. Les images sont magnifiques, les décors naturels splendides. La scène finale où une multitude de cavaliers déboulent dans la poussière est franchement spectaculaire et grandiose. Du vraiment beau travail. L'action est continue, l'humour bien présent au départ grâce à la soeur de Buck qui mobilise les hommes pour déplacer sa malle, secouer les tapis etc. La romance prend le relais avec Johnny, que l'on voit un tablier autour des reins, lui la grande perche costaude tout à coup tombé de son piédestal pour retomber sur terre et aider à la vaisselle.  Il faut avouer que le personnage de Johnny est attachant. D'un côté il n'en fait qu'à sa tête, vantard et un peu jeune chiot, mais de l'autre il se montre gentil tout plein. Ce mélange fait qu'on ne peut qu'adhérer à sa personne et on comprend l'amitié que lui porte Hoppy. 
Quant à Hoppy, il représente à la fois une figure paternelle et protectrice, mais aussi un homme tout court. Lui aussi se montre toujours d'une grande gentillesse et déterminé lorsqu'il le faut. Il porte des habits très chics de joueur de cartes durant une bonne partie de ce film.  
Gabby Hayes a toujours le rôle du ronchon, il faut dire que cela lui va bien, c'est un personnage incontournable de la série. Sur IMDB il est nommé Windy, mais ce n'est pas le cas dans ce film ou il est surnommé Windbag, car il cause too much et fait croire qu'il connait Cassidy.

PAUL FIX-ALAN SEARS-JIMMY
Le "villain" est joué par Harry Worth, qui se montre très antipathique avec une manière extrêmement sophistiquée de s'exprimer, on se demande ce que Margaret lui trouve tout en sachant qu'elle recherche la civilisation "en regrettant son séjour à Boston, un endroit civilisé où les gens bénéficient de serviteurs".
Red Connors est interprété par Frank McGlynn Jr. que l'on verra deux fois dans ce rôle dans la série. C'est Edgar Buchanan qui reprendra le rôle de Red durant 40 épisodes tournés entre 1952 et 1954 (à ne pas confondre avec le Red Connors de Under Arizona Skies 1946 avec Johnny Mack Brown qui est joué par Ted Mapes). Frank McGlynn Jr décédera à 34 ans en 1939 et c'est bien dommage car il a une présence très attachante.

Je termine en disant deux mots de la fin excellente qui voit le méchant admirateur de Napoléon se faire descendre par son homme de main qui n'a toujours pas digéré la manière cruelle dont il a traité son copain Cinco après le vol du bétail. Cinco c'est Al St John, lui aussi un acteur très prolifique qui a commencé sa carrière dans les comédies Keystone de  Mack Sennett et que l'on retrouve dans une multitude de westerns. Une figure incontournable, lui aussi.


The Moon Hangs High"par Chill Wills et ses Avalon Boys est une chanson romantique charmante. Un groupe excellent aux tonalités très originales.

 Ci-dessous un lien sur Clarence E. Milford l'auteur des Hopalong Cassidy.

http://www.sherlockiana.dk/hjemmesider/Ego/hopalong%20books/hopalong.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!