Te Ata 2016

Te Ata 2016

Un film historique que je viens de découvrir sur un site internet et qui a l'air fort intéressant.

Je pense que l’on ne le visionnera pas dans nos salles mais par contre un jour en DVD ou en BR.

Un drame réalisé par Nathan Frankowski

Avec :

Q'orianka Kilcher,

Gil Birmingham,

Graham Greene

Le résumé

Te Ata (TAY 'AH-TAH) est basé sur l'histoire de Mary Thompson Fisher (1895-1995) d’origine Indienne née dans l’Oklahoma.

C’est une femme qui a traversé des barrières culturelles pour devenir l'une des plus grandes artistes américaines de tous les temps.

Née dans le territoire Indien, bercée par les chansons et les histoires de sa tribu Chickasaw.

Te Ata a gagné une renommée internationale en présentant un spectacle narratif unique au public à travers les États-Unis, le Canada et l'Europe basé sur l’héritage de la culture Indienne de ses ancêtres.

Rechercher dans ce blog

mercredi 29 août 2012

Badlands of Dakota - Alfred E. Green - 1941



Harold Shumate atteint les sommets du ridicule avec cette histoire invraisemblable produite par l’Universal qui y avait consacré un budget important.


Avec la pléiade d’acteurs qui édulcorent le générique, nous  ne pouvons que nous précipiter pour voir ce Western alléchant. Quelle déception.  Les acteurs, aussi bons soient-ils, ne peuvent faire grand-chose quand ils doivent interpréter des personnages historiques célèbres qui ne sont en rien respectés par M. Harold Shumate, inspiré sans nul doute possible par le  Gin ou encore une drogue quelconque. Robert Stack, Ann Rutherford, Richard Dix, Broderick Crawford pour les principaux acteurs et Andy Devine, Lon Chaney Jr, Charles King. jr, Fuzzy Knight (qui a perdu l’attelage de la diligence et conduit avec le frein !) figurent en deuxième plan.
En deux mots, l’histoire se déroule à Deadwood, dans le Dakota où l’on trouve Bill Hickock, Calimity Jane, le général Custer sur fond de drame sentimentale, teintée d’humour, de burlesque (qui n’a du faire rire que Harold Shumate et les attardés), ponctué de quelques bagarres à poings nus, d’échanges de coups de feu et d’une bataille rangée à la fin entre les habitants attaqués par les indiens dont les chefs sont deux blancs déguisés en chef indien qui ont utilisés les indiens à leur insu (seul Shumate pouvait imaginer une chose pareille).

Les deux blancs en questions sont Broderick Crawford, incarnant le frère de Robert Stack (qui a pris le cœur de fiancée) qui veut se faire le coffre de la banque !) et son complice Lon Chaney Jr,  interprétant Jack McCall (l’assassin de Bill Hickock) ! Même en essayant de regardant ce film au deuxième degré, nous n’adhérons pas.


Impensable qu’un réalisateur de talent tel qu’Alfred Green ait accepté de tourné cette ineptie ; incroyable également que l’Universal ait dépensé autant d’argent pour un résultat aussi pitoyable. Si de nombreux westerns B avaient disposé  de ce budget dans les thirties, plus d’un aurait accédé au niveau A.

En essayant de positivé sur ces 95 minutes, je ne vois qu’un seul intérêt à regarder Badlands of Dakota : Richard Dix dans le rôle de Wild Bill. Crédible, imposant, il vole sans efforts toutes les scènes à  ces acteurs cités.

Quant au beau Robert Stack, il est aussi expressif qu’une douzaine d’huitres et avait vraiment besoin de revoir son look. Il le reverra plus tard heureusement pour lui et pour nous.  Nous remarquerons une très belle actrice, France Farmer,  incarnant Calimity Jane, bien que son apparence n’ait rien à voir avec le personnage. Elle avait déjà tourné sous la direction d’Alfred Green dans un western intitulé ‘Ride a crooked mile’ en 1938 qui possède une forte réputation aux Etats-Unis.
les vedettes:
Robert Stack/Jim Holliday
Ann Rutherford /Anne Grayson
Richard Dix/Wild Bill Hickok
Frances Farmer/Calamity Jane
Broderick Crawford/Bob Holliday
Hugh Herbert/Rocky Plummer
Andy Devine/Spearfish
Lon Chaney Jr./Jack McCall
Fuzzy Knight/Hurricane Harry
Addison Richards/Gen.George Custer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!