Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

mardi 4 mars 2014

Ken Maynard

                                          Ken Maynard 1895 - 1973
Ken Maynard vient au monde le 21 juillet 1895 à Mission au Texas.
Il est l'ainé d'une fratrie de cinq enfants, dont un certain Kermit, qui deviendra lui-aussi un célèbre que cow-boy héros des 30's.
Il s'enfuit de chez lui à l'âge de douze ans pour suivre une troupe de comédiens ambulants.
Son père le ramène peu de temps après à la maison, mais il est trop tard, Ken est atteint du virus du spectacle.
En 1911, ses parents lui donnent la permission de se joindre à une compagnie théâtrale.
Dès 1913, il est engagé par le BUFFALO BILL'S WILD WEST SHOW, puis l'année suivante par le KIT CARSON WILD WEST SHOW.
Vient ensuite en 1915 un engagement pour le HAGENBECK AND WALLACE SHOW.
Quelques années plus tard, les Etats-Unis entrent en guerre. Il s'engage mais ne quitte pas le sol américain.
Il se retrouve néanmoins muté à Camp Knox, dans le Kentucky ou il travaille dans différents services.
Démobilisé en 1919, il retrouve sa place chez Hagenbeck et Wallace, puis passe quelque temps avec le PAWNEE BILL'S SHOW, puis s'engage dans divers rodéos ou il se démarque rapidement.
En 1920, il remporte le "NATIONAL TRICK RIDING CHAMPIONSHIP" puis il part quelques mois plus tard pour l'Oregon et le rodéo de Pendleton où il remporte le titre de "ALL-AROUND CHAMPION OF THE WORLD", tout comme Hoot Gibson quelques années auparavant.

Cette consécration lui permet d'empocher la coquette somme de quarante-deux mille dollars, récompense du vainqueur de l'épreuve.

On le retrouve deux ans plus tard à Los Angeles, travaillant au cirque RINGLING, pour un salaire annuel de quarante mille dollars. C'est là que buck Jones le présente à Lynn Reynolds qui à réalisé certains films de Tom-Mix.
On lui fait faire un bout d'essai qui s'avère concluant.
La FOX propose à Ken un contrat de cent dollars par semaine, un montant bien inférieur à ce qu'il gagne au cirque, mais il veut tenter sa chance au cinéma.
De là commence une carrière qui durera vingt ans...et quatre-vingt-six Westerns.
Durant ces heures de gloire, il travaillera pour diverses maisons de production comme la Davis Distributing Corporation, Universal, Columbia ou encore Grand National.
Chevauchant son superbe Palomino Tarzan, Ken devient vite un des fer-de-lance du Western période 1925-1935.
Il réalise lui-même un bon nombre de ses films, scénario compris. Les meilleurs sont ceux des années 1930-1935.
Après cette date, il commence à prendre du poids, et il prend la mauvaise habitude de boire un peu trop.
Il devient difficile à gérer sur le plateau, insultant souvent ses partenaires.
Au delà de ses incroyables qualités de cavalier, il excelle dans le maniement des armes, notamment de la Winchester.
Mais son véritable hobby, c'est l'acrobatie aérienne, car il est aussi pilote d'avion.

En 1938, il quitte un moment le cinéma pour se lancer dans une aventure qui lui tient à cœur : fonder son propre cirque, le "KEN MAYNARD DIAMOND K RANCH". Mais comme pour Buck Jones qui tenta lui même cette expérience, cela lui coûte au final beaucoup d'argent. Car il est alors très difficile pour un petit cirque indépendant de lutter face aux immenses infrastructures concurrentes.

Néanmoins, sa carrière à cette date est loin d'être terminée. Il tourne régulièrement jusqu'en 1944 où on le voit s'associer pour six films avec son grand ami Hoot Gibson et Bob Steele pour la formidable série des "Trail Blazers".
Son dernier film est Harmony trail, tourné en 1944 mais sorti en en 1947, le tout produit par un petit studio, la Mattox Production.

On le voit durant quelques années dans divers cirques et rodéos où il se produit, et le fait est qu'il est encore capable d'exécuter quelques-unes des belles cascades qui ont fait son renom.


A la mort de son épouse bertha Denham en 1968 (il a rencontré cette dernière alors qu'il travaillait jadis avec le cirque Ringling) il se trouve alors bien seul au monde, n'ayant eu aucun enfant de ses trois mariages.
Agé alors de soixante-treize ans, il s'installe dans une caravane à San Fernando Valley.
Malade, grabataire, il est hospitalisé au motion Picture Hospital où il meurt le 23 mars 1973.
Durant ces quelques années noire où l'alcool ne l'a jamais quitté, son frère Kermit veillait néanmoins sur lui, malgrè leur différence de caractère et une brouille quasi-continuelle.
Buster Crabbe disait à propos des deux frères qu'ils étaient tout deux comme le jour et la nuit.
A propos d'un autre gentleman, il convient de signaler la grande classe de gene Autry, grand admirateur de Ken Maynard.
En effet, ne vivant que d'une maigre retraite, Ken était pratiquement sans le sou.
Autry payait (sans rien dire à Maynard), le prix de l'emplacement annuel pour sa caravane.

Maynard était un homme flamboyant, doté d'une nature impétueuse qu'il n'a jamais su vraiment dominer.
Mais c'était vraiment un bon gars. Beaucoup ignorent par exemple que ken était un lecteur assidu de la Bible tout au long de sa vie.
Cependant, quel caractère !
Quoi qu'il en soit, il figurera encore longtemps au panthéon des plus célèbre cow-boys du cinéma.




                          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!