Te Ata 2016

Te Ata 2016

Un film historique que je viens de découvrir sur un site internet et qui a l'air fort intéressant.

Je pense que l’on ne le visionnera pas dans nos salles mais par contre un jour en DVD ou en BR.

Un drame réalisé par Nathan Frankowski

Avec :

Q'orianka Kilcher,

Gil Birmingham,

Graham Greene

Le résumé

Te Ata (TAY 'AH-TAH) est basé sur l'histoire de Mary Thompson Fisher (1895-1995) d’origine Indienne née dans l’Oklahoma.

C’est une femme qui a traversé des barrières culturelles pour devenir l'une des plus grandes artistes américaines de tous les temps.

Née dans le territoire Indien, bercée par les chansons et les histoires de sa tribu Chickasaw.

Te Ata a gagné une renommée internationale en présentant un spectacle narratif unique au public à travers les États-Unis, le Canada et l'Europe basé sur l’héritage de la culture Indienne de ses ancêtres.

Rechercher dans ce blog

samedi 21 mars 2015

Across the Wide Missouri / Au-delà du Missouri - William A. Wellman - 1951

Clark Gable     ...    Flint Mitchell
Ricardo Montalban ...   Ironshirt
John Hodiak        ...     Brecan
Adolphe Menjou     ...     Pierre
J. Carrol Naish     ...      Looking Glass
Jack Holt           ...      Bear Ghost
Alan Napier        ...     Capt. Humberstone Lyon
George Chandler    ...     Gowie
Richard Anderson   ...   Dick Richardson
María Elena Marqués ...  Kamiah

74 minutes


Comme chaque année les trappeurs se retrouvent pour un rendez-vous festif avant de repartir pour une année de dur labeur à poser des pièges. 
C'est la fête pour ces hommes qui vivent dans un milieu hostile loin de tout et qui proviennent de nombreux horizons différents : certains sont français, d'autres écossais, d'autres encore vivent au sein d'une tribu Blackfoot, comme le fameux Brecan, un écossais qui a trouvé la paix de l'esprit en devenant membre à part entière d'une tribu.
Flint ne pense qu'à chasser et son souhait le plus cher et d'entrer dans un territoire gardé par Ironshirt un jeune chef qui empêche quiconque de pénétrer sur ses terres. 
Mais Flint entrevoit une possibilité de négociation en épousant une fille de chef Blackfoot enlevée dans ses jeunes années. Brecan est justement venu essayer de l'échanger afin de la ramener auprès de son grand-père désireux de la revoir avant de mourir. 
Or il se trouve que c'est Flint qui remporte la jeune fille en échange d'une armure amenée par un écossais un peu excentrique.
Il finit par s'éprendre réellement de Kamiah qui mène par un chemin détourné escarpé les trappeurs sur le territoire défendu par le belliqueux Ironshirt. Les trappeurs construisent un petit fortin et passent l'été à poser des pièges dans une vallée idyllique. 
La saison est bonne mais bientôt Ironshirt repasse à l'attaque et dérobe de nombreux chevaux...


William A. Wellman nous conte cette histoire de façon concentrique en partant du narrateur, le fils, qui nous présente ses parents, leurs amis, puis la tribu : tout son monde, son univers. 
On entrevoit sans peine la vie de ces trappeurs courageux qui se retrouvent loin de toute civilisation à une époque où aucune reconnaissance du terrain n'avait été faite. Loin de tout et libres ces hommes ouvrent en quelque sorte la voie à la civilisation.
Aucune animosité n'est démontrée particulièrement, seuls les caractères sont très humains. 
Il y a des bons ou sages tant chez les indiens que chez les trappeurs. Les paysages sont somptueux, l'histoire est captivante, les protagonistes attachants chacun dans leur genre, l'action constante et le sourire proche, et l'émotion voire une jolie tendresse couronne le tout. 
Une belle histoire bien contée qui mérite mieux que la note donnée sur IMDB à ce jour (6.1). Ce film vaut bien davantage que ça et je suis bien contente de l'avoir enfin vu grâce à Monsieur Jica.
Clark Gable, plus tout jeune campe un homme un peu rude que l'amour va polir joliment, Maria Elena Marques est adorable dans le rôle de cette belle femme qui va dompter Flint et démontre toute la douceur d'une mère devant leur fils, Adolphe Menjou toujours vif traduit les paroles de Kamiah et ne rechigne pas à boire un bon coup avec ses amis, Jack Holt joue le noble grand-père de Kamiah,  Ricardo Montalban tout en muscles porte bien le nom de Ironshirt, John Hodiak est plus vrai que nature dans le rôle de Brecan et j'ai même aperçu un petit rôle que j'ai eu de la peine à identifier : Richard Anderson dans le petit rôle de Dick ! Du beau monde, sans aucun doute !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!