Te Ata 2016

Te Ata 2016

Un film historique que je viens de découvrir sur un site internet et qui a l'air fort intéressant.

Je pense que l’on ne le visionnera pas dans nos salles mais par contre un jour en DVD ou en BR.

Un drame réalisé par Nathan Frankowski

Avec :

Q'orianka Kilcher,

Gil Birmingham,

Graham Greene

Le résumé

Te Ata (TAY 'AH-TAH) est basé sur l'histoire de Mary Thompson Fisher (1895-1995) d’origine Indienne née dans l’Oklahoma.

C’est une femme qui a traversé des barrières culturelles pour devenir l'une des plus grandes artistes américaines de tous les temps.

Née dans le territoire Indien, bercée par les chansons et les histoires de sa tribu Chickasaw.

Te Ata a gagné une renommée internationale en présentant un spectacle narratif unique au public à travers les États-Unis, le Canada et l'Europe basé sur l’héritage de la culture Indienne de ses ancêtres.

Rechercher dans ce blog

mardi 10 mars 2015

Sandy Burke of the U-Bar-U - Ira M. Lowry - 1919


Dans l'Ouest, dans un patelin rural quelconque, un matin. Un homme accoudé au bar du saloon lit une lettre que sa femme restée dans l'Est lui a envoyée. Gravement malade elle lui annonce l'arrivée de leur petite fille par le prochain train.
Arrive alors Diggs le contremaitre d'un ranch local qui a trop abusé de la bouteille et qui invite tous les consommateurs à une tournée générale. L'homme à la lettre met sa bouteille dans sa poche et s'approche du bar dans le but de profiter du verre gratuit mais il est repoussé par Diggs qui dégaine alors que le pauvre homme tente de se saisir de sa bouteille placée dans la poche arrière de son pantalon. 
Devenu fou, Diggs menace tous les consommateurs et tire sur un nouvel arrivant qui feint de s'écrouler à terre avant de bondir un pistolet dans chaque main pour arrêter le contremaitre.
Pendant que l'inconnu lit la lettre du pauvre homme abattu le train arrive et une petite fille est amenée au saloon. Pensant que l'inconnu est son père, elle se dirige vers lui. 
L'inconnu dont le nom est Sandy lui avoue qu'il aimerait bien l'être... et Diggs profite de l'inattention générale pour se saisir de la petite qu'il utilise comme un bouclier avant de s'enfuir à cheval. 
Sandy se jette sur son cheval pie Pie et rejoint Diggs dans les montagnes. Celui-ci lui donne du fil à retordre mais il finit par l'arrêter avant de le ramener en ville. Sur le chemin du retour, le shérif survient et annonce que Diggs est innocent car le fait que la victime a porté sa main vers sa poche arrière est considéré comme suffisant pour plaider la légitime défense.
Diggs est donc libéré et Sandy se rend chez la veuve Mackey à laquelle il compte confier la petite fille. La veuve qui vient de recevoir un commandement de payer les traites de sa maison dans la semaine qui suit accepte avec plaisir et Sandy se dit qu'il lui faut maintenant travailler pour soutenir la veuve et l'orpheline.
A la recherche d'un travail il se rend au ranch de Kirby. En chemin il abat un serpent et découvre le peigne perdu d'une femme. Alors qu'il attend dans le salon du ranch, Molly Kirby, la fille de la maison, le prend pour un bandit dont la tête est mise à prix local qui monte lui aussi un cheval pie. Arrêté, Sandy doit son salut au shérif qui l'innocente après que Diggs ait confirmé qu'il était bien le bandit en question.
Kirby engage Sandy car il a besoin d'un homme sachant manier le revolver pour faire face aux voleurs de bétail qui écument la région ...

Un scénario beaucoup plus complexe que ne laissait entendre la couverture du DVD qui vient de sortir chez Grapevine video. L'histoire est riche en détails et les décors nous permettent de nous propulser dans cet Ouest mythique, presque comme pour de vrai.
Après un peu d'humour et de romance, l'action ira crescendo pour terminer dans la violence.
Surnommé The Smiling Cowboy, Louis Bennison a une vague ressemblance avec Jack Perrin. Dans ce rôle de Sandy il se montre plutôt bon gaillard, campagnard, timide, simple mais efficace. Il dort à la belle étoile et parle à son cheval Pie, se montre gentil et prévenant avec la petite fille et la veuve.
J'ai eu plaisir à découvrir cet acteur dont je n'avais jamais entendu parler, et pour cause, il mourra jeune après s'être suicidé en 1929 auprès avoir tué dans son sommeil la femme qu'il aimait, une actrice de théâtre nommée Margaret Lawrence. 
Pour en savoir plus sur sa vie, un site qui lui rend hommage




Une histoire comme je les aime, sans fioritures inutiles.

A noter que je ne suis pas sûre que la femme qui envoie la lettre pour confier sa fille à son mari était "gravement malade". La lettre est illisible à l'écran !

On trouve ce film nouvellement sorti chez Grapevine Video, accompagnement à l'orgue par David Knudtson.

C'est amusant la plupart des héroïnes de l'Ouest de cette époque s'appellent Molly, prénom généralement attribué aux filles simples de la campagne, ou Mary, attribué aux filles innocentes.





       66 minutes

Virginia Lee  ...  Molly Kirby

Louis Bennison  ...  Sandy Burke
Alphonse Ethier  ...  Jim Diggs
H.H. Pattee  ...  eff Kirby
Echlin Gayer  ...  Honorable Cyril Harcourt Stammers
Lucy Beaumont  ...  Widow Mackey
Wilson Bayley  ...  Sheriff Quinlan
Nadia Gary  ...  Dolly Morgan
Phil Sanford  ...  Lafe Hinton (as Philip Sanford)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!