Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

samedi 13 juin 2015

Virginia Brown Faire

Virginia Brown Faire 1904-1980

‘L’éternelle brune du western muet’

De son véritable nom ‘Virginia Labuna’ elle est née le 26 juin 1904 dans le quartier de Brooklyn à New York.
Elle apparaît pour la première fois à l’écran à l’âge de seize ans à la suite d’un concours organisé par le magazine Motion Picture Classic où elle sera remarquée.
La firme Universal Film Manufacturing Company lui offre un petit rôle au coté de Hoot Gibson dans un court métrage western  "Runnin' Straight".
Hollywood va lui ouvrir grand les portes et elle va s’imposer pendant la grande période muette comme héroïne indispensable du western et du film d’aventure.
Elle sera princesse arabe, aventurière des neiges et beauté mexicaine.
Elle devient en 1924 au cinéma la première fée Clochette dans une version muette de "Peter Pan".
En 1925 elle apparaîtra au coté de Noah Beery dans le chef-d’œuvre du fantastique "The Lost World".
Virginia va passer difficilement le cap vers le sonore, elle  apparaîtra essentiellement dans des westerns aux côtés de John Wayne, Ken Maynard, Tom Tyler et Rex Lease pour le serial "The Sign of the Wolf "
Virginia va faire sa dernière apparition en 1935 dans ‘Tracy Rides’ et va se retirer de la vie Hollywoodienne pour s’installer en Californie à Laguna Beach.
Elle s’éteint 45 ans plus tard le 30 juin 1980 à l'âge de 76 ans.


Ses westerns au hasard:
1923) Shadows of the North
1924) The Lightning Rider
1925) The Calgary Stampede
1930) Trails of Danger
1930) The Lonesome Trail
1931) Hell's Valley
1931) Alias the Bad Man
1932) The Lone Trail 
1934 West of the Divide


ses westerns vus sur Western Mood



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!