Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

lundi 5 octobre 2015

Where the West Begins - J.P. McGowan - 1938


Barnes convoite le ranch de la jolie Lynne Reed. Celle-ci est attirée par les lumières de la scène et semble persuadée qu'une grande carrière d'actrice l'attend à New York.

Son contremaitre, Jack Manning est opposé à la vente du ranch. Comme deux hommes de Barnes ont été aperçu en train de prélever des échantillons de terre sur la propriété, il se doute que le ranch vaut davantage que le prix offert à la jeune femme.

Manning se trouvant en travers de son chemin, Barnes le fait arrêter sous le fallacieux prétexte qu'il a dérobé les bêtes de Lynne. Emprisonné, Jack peut compter sur son vieux copain Buzz pour le délivrer. 
Celui-ci fait en sorte de faire croire qu'il est fâché contre Jack et monte la population contre son ami en incitant les gens à le lyncher. 
Or les choses tournent moins bien que prévu, Jack manque être réellement pendu et ne doit son salut qu'à sa présence d'esprit.
Les deux amis se retrouvent en présence de Lynne qui signe l'acte de vente au nom de Barnes malgré leurs conseils. Par un astucieux tour de passe-passe Buzz réussit à s'emparer de l'acte. Jack téléphone au shérif en se faisant passer pour Barnes et accuse Lynne d'escroquerie. La jeune femme se retrouve à son tour sous les verrous ...
Un western qui ne restera pas dans les annales. Toutefois il y a une ou deux scènes sympathiques, par exemple celle où Jack, emprisonné, chante une berceuse à son compagnon de cellule qui ne peut dormir. Un peu trop de chansons se suivent ce qui plombe l'action du film.
Avec le Ray Whitley Band, Fuzzy chante That's My Idea of Fun, Jack chante Born to the range, Sleep Little Cowboy, Down the Trail To Dreams et I'm In Prairie Heaven.

54 minutes
Addison Randall   ...   Jack Manning
Fuzzy Knight   ...   Buzz, Jack's Sidekick
Luana Walters   ...   Lynne Reed
Arthur Housman   ...   Beano, Jack's Cellmate
Budd Buster   ...   Sheriff Judson
Kit Guard   ...   Henchman Smiley
Richard Alexander   ...   Barnes (as Dick Alexander)
Ralph Peters   ...   Hawkins
Joe Garcio   ...  Henchman Miller
Six-Bar-B Cowboys   …  Saloon Musicians

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!