Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

samedi 28 novembre 2015

Allan Pinkerton

Allan Pinkerton 1819 – 1884






Allan est né le 25 aout 1819 (selon les sources) en Ecosse dans la ville de Glasgow, fils d’Isobel McQueen et de William Pinkerton.
Très jeune Allan va se mettre au labeur comme tonnelier, et, plus tard le 13 mars 1842 il épouse secrètement Joan Carfrae.
En 1843 il émigre en Amérique pour échapper à une arrestation et va s’installer avec sa femme dans la ville de Dundee dans l’état de l’Illinois où il va construire sa cabane et reprendre son métier de tonnelier.
Allan devient très vite un ardent abolitionniste et va conduire plus d’un fugitif en lieu sûr au Canada.
Son  engouement pour les enquêtes va le mener à joindre la police de Chicago comme premier détective.
Il va démanteler un réseau de faussaires et obtint quelques autres succès ce qui va lui permettre de créer sa propre agence en 1850.
Il aura très vite une grande réputation grâce à son audace : la guerre psychologique y tenait une grande place.
En 1856 lors d’un meurtre d’un guichetier de banque il engage un limier qui ressemble fort au disparu afin de surveiller nuit et jour Drysdale le présumé coupable.
Ce dernier épié par le spectre de sa victime va se confesser et se suicider.
La technique avait comme but de craindre Pinkerton (l’œil de la publicité lui servait de symbole).
Grâce à lui l’Illinois Central Railroad organise son service d’agents secrets.
En 1861 Abraham Lincoln et le Commandant E. J. Allen pseudonyme de Pinkerton vont mettre sur pied le service secret de l’armée de l’union.
Bien vite il va découvrir un complot contre Lincoln et va lui faire prendre un autre train plus tôt de Baltimore à Washington.
Ainsi il va connaitre la haute estime du Gouvernement fédéral.
Cependant le Sud le haïssait car il chassait le gang des frères James et il va en résulter pour la firme Pinkerton un cuisant échec…. mais cela n’empêchera pas d’avoir de gros succès même après la mort de son fondateur.
Allan Pinkerton mourra à Chicago dans l’Illinois le 1e juillet 1884.
Une nouvelle ère débute grâce à ses fils William et Robert qui en 1896 vont faire tomber un gang célèbre, la bande sauvage (Wild Bunch) suivie un peu plus tard de celle de Butch Cassidy et Sundance Kid.
Cela donnera naissance en 1908 à l’organisation du F.B.I. une nouvelle agence fédérale.


Ses enquêtes sur les écrans westerns :

1922: In the Days of Buffalo Bill avec Burton Law
1924: The Dramatic Life of Abraham Lincoln avec W.L. McPheeter
1927: The Heart of Maryland avec Lew Short


1951: The Tall Target / Le grand attentat avec James Harrison
1995: Frank & Jesse avec William Atherton
2001: American Outlaws avecTimothy Dalton
2013: Saving Lincoln avec Marcus J. Freed


Pour l’anecdote : Nous le trouverons aussi dans une BD de Lucky Luke.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!