Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

mardi 8 décembre 2015

No Name on the Bullet / Une balle signée X - Jack Arnold - 1959

Un cavalier vêtu de noir s'approche de la petite ville de Lordsburg. A son arrivée il est observé par les habitants qui se montrent méfiants à son égard. Après avoir pris une chambre à l’hôtel, son nom se passe de bouche à oreille comme une trainée de poudre, il s'agit de John Gant, un infaillible tueur professionnel très réputé. Dès lors certains habitants à la conscience peu nette se sentent menacés et tentent de se débarrasser de l'indésirable visiteur.

Pendant ce temps John Gant, très à l'aise, fait la connaissance du fils du maréchal ferrant, Luke Canfield, le docteur de la petite communauté. Entre les deux hommes le respect semble de mise même si Luke ne comprend pas les motivations de John. 

Un mineur croit que le banquier en veut à sa peau, un couple désabusé Fraden pense que le tueur est envoyé par l'ex de Madame. Du coup chacun persuadé d'être la cible du tueur va agir pour se protéger ...
 

J'étais persuadée d'avoir déjà écrit un topo sur ce film, à ma grande surprise ce n'était pas le cas !

Un western original. L'action est davantage psychologique que physique, les protagonistes se montrent presque tous plutôt lâches ou malhonnêtes. Du coup évidemment John/Audie a l'apparence d'une espèce d'ange justicier. 
Les caricatures sont un peu trop appuyées à mon goût. Le couple Fraden réagit de manière disproportionnée comme il sied au minable qu'est Lou Fraden, sa femme Roseanne Fraden est désabusée, le banquier Thad se suicide, Luke/Charles Drake est pontifiant et engoncé dans une morale sirupeuse. 
John/Audie se montre plutôt amusé de voir l'embarras causé par son passage en ville. Malgré tout il n'est pas très crédible dans ce rôle d'homme sans conscience sociale. 
Pour dégotter sa cible il n'hésite pas à se montrer aimable avec la fille du juge Benson, qui, inconsciente, dévoile l'identité de son père. 
Apprenant par la fille que son père qui n'a plus que quelques mois à vivre est prêt à se faire tuer pour empêcher ses concitoyens de s'autodétruire, le tueur fait croire au juge qu'il a molesté sa fille. 
Si le juge se savait la cible de ses anciens associés, mafieux d'après ses dires, il aurait pu se montrer en plein jour depuis le début du film ! Et si John croyait à ses propres paroles, il aurait peut-être eu des scrupules à travailler pour des mafieux ! 

J'ai bien aimé la rencontre (très improbable quand même) de ce docteur qui ferre le cheval de John et qui précise qu'on voit la valeur d'un homme à la manière dont il traite sa monture. Un animal magnifique soit dit en passant. Il y a aussi deux vieillards très amusants qui se traitent mutuellement de menteurs. Visiblement le tueur ne leur fait pas peur !
Par contre j'ai trouvé dommage que la partie d'échec ne soit pas davantage mise en valeur dans l'aspect symbolique qu'elle représente. Audie a évidemment les pièces rouges (tiens ?), et Charles les blanches.

La morale finale est très lourde : c'est la défaite de l'ange exterminateur face au bien pensant. C'est plutôt gnangnan, non ?


Le lieu de tournage: Universal Studios - 100 Universal City Plaza, Universal City, Californie
77  minutes


Audie Murphy ...
John Gant

Charles Drake ...
Luke Canfield

Joan Evans ...
Anne Benson

Virginia Grey ...
Roseanne Fraden

Warren Stevens ...
Lou Fraden

R.G. Armstrong ...
Asa Canfield

Willis Bouchey ...
Buck Hastings

Edgar Stehli ...
Judge Benson

Simon Scott ...
Reeger

Karl Swenson ...
Stricker

Whit Bissell ...
Pierce

Charles Watts ...
Sid



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!