Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

mardi 29 mars 2016

Loser's End / À la Frontière de Rio - Bernard B. Ray - 1935



Jack et Amos se dirigent vers El Rio pour enquêter sur des vols de bétail. Après avoir quitté son ami, Jack entend des cris et aperçoit une jeune femme à bord d'un buggy dont les chevaux se sont emballés.
Jack vient à sa rescousse mais les hommes de Meeker n'entendent pas le laisser s'approcher de la jeune femme nommée Lolita.
Jack se bat contre la bande et ne doit son salut qu'à son vieil ami Amos qui l'a suivi malgré ses directives.
Les deux hommes décident de se rendre séparément au village et de faire mine de ne pas se connaitre. Amos fait la connaissance d'une petite vendeuse de fleurs qui vient de Jersey City et Jack provoque la jalousie de Meeker lorsque Lolita lui offre une fleur. Du coup les deux hommes décident de régler le problème à coups de poings mais l'arrivée de Don Carlos interrompt le combat. Lolita lui demande de protéger Jack et Don Carlos fait croire qu'il a retrouvé son voleur de bétail et l'emmène en promettant de faire justice à la grande joie de Meeker qui pense ainsi se débarrasser de son rival.

Lolita apprend que la bande de Meeker est sur le point de dérober quelques têtes de bétail et prévient Don Carlos et son ami Jack.

Don Carlos part sur la piste des bandits mais les choses tournent mal. Heureusement les rurales viennent à la rescousse des amis dépassés en nombre. C'est le show down ... Jack va-t-il remporter le coeur de Lolita malgré le fait qu'elle semble aimer Don Carlos ?


Difficile de faire pire. Le scénario tient à un fil, l'action est molle et lente, les combats mal réglés et peu crédibles, les protagonistes parlent comme si leurs interlocuteurs étaient lents du cerveau, le déguisement de Jack en mexicain est assez pouilleux, bref, c'est un film qui ne restera pas dans les mémoires et qu'on s'empressera d'oublier.

 La seule qui tire son épingle du jeu c'est Tina Menard, une pétillante actrice mexicaine qui aura une jolie carrière à Hollywood.

58 minutes 

 Jack Perrin ...
Jack

 Tina Menard ...
Lolita
                                Frank Rice ...
Amos

William Gould ...
Bill Meeker

Fern Emmett ...
Molly O'Hara, the Cook

Elias Lazaroff ...
Don Carlos Delgardo

Robert Walker ...
Henchman Joe

Jimmy Aubrey ...
Henchman Dick 

Rosemary Joye ...
Lupe Little                                   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!