Comme des feux dans la plaine

Comme des feux dans la plaine
Le dernier livre de Guy Vanderhaeghe vient de sortir en librairie. Ainsi s’achève avec brio une trilogie commencée avec ‘La dernière traversée (2006)’ et ‘Comme des loups (2008)’. Un livre de 560 pages édité chez Albin Michel au format de 15 x 22 cm. Le résumé: Guy Vanderhaeghe nous fait revivre les derniers feux de la conquête de l’Ouest. Pour échapper à l’influence d’un père autoritaire, magnat de l’industrie du bois, Wesley Case quitte les rangs de l’armée canadienne et part vers les régions sauvages de la Frontière. Arrivé à Fort Benton, dans le Montana, où il compte acheter un ranch et repartir de zéro, il se voit confier une mission qu’il ne peut refuser : assurer la liaison entre les militaires américains et canadiens, au moment où les tensions avec les Sioux sont à leur comble depuis la défaite du général Custer à Little Bighorn. Mais une jeune Américaine, épouse désenchantée d’un avocat véreux, dont il tombe fou amoureux, va réveiller les démons de son passé et enflammer la jalousie d’un dangereux rival…

Rechercher dans ce blog

samedi 5 mars 2016

Way of a Gaucho / le Gaucho - Jacques Tourneur - 1952

Dans un estancia au milieu de la Pampa argentine. Don Aleondo décède et son fils Miguel revient de la ville pour prendre la tête du domaine.
Dans la grande plaine ses hommes menés par Martin amènent à la diligencia un cheval pour que Miguel puisse faire une entrée digne du gaucho qu'il est.
A la fête donnée en l'honneur du retour du fils, Martin, qui a été élevé avec le fils Aleondo, tue selon le code de la Pampa d'un coup de couteau Brutos, un fier gaucho qui pressent que Miguel n'a pas hérité des gènes de son père, un homme épris de liberté qui défendait corps et âme les valeurs des gauchos. Martin est emprisonné et envoyé étoffer les troupes de l'armée car Miguel ne fait rien pour empêcher un bureaucrate de l'Est d'appliquer la loi.
A la caserne au milieu de la pampa, le Major Salinas comprend que Martin est un homme de valeur et tente d'en faire un soldat. Las, le gaucho est incapable de rentrer dans les rangs.
Lors d'une charge contre les indiens il déserte. Plus loin il entend des cris et surprend un indien qui a kidnappé une femme. Après avoir abattu l'homme il fait la rencontre de Teresa Chavez qui a été enlevée alors qu'elle se baladait non loin de l'estancia de Miguel où elle se trouvait invitée.
Martin décide de raccompagner la jeune femme à l'Estancia et se fait cueillir par le Major Salinas alors que Teresa se retrouve à l'abri du domaine.
Salinas décide de le casser en le torturant mais le gaucho résiste. Ses amis finissent par le libérer et durant sa fuite Martin blesse le Major au bras.
Grâce à l'aide d'un guide gaucho qui lui fournit de l'eau secrètement, Martin survit dans le désert et finit par trouver les chevaux d'un homme qui se meurt et qui a juste le temps de lui apprendre qu'il s'appelle Valverde.
Dès lors Martin prend le nom de Valverde et devient le chef de rebelles qui se cachent dans les montagnes et attaquent les convois porteurs de la civilisation qui s'étend inexorablement à ces contrées sauvages sans barrières...

Cela ressemble un peu à une histoire de la mythologie, la déesse Teresa descend sur terre et s'éprend du berger Martin, les amoureux sont séparés et se voient sporadiquement. La déesse va donner un enfant à son beau berger qui combat etc ... Le berger s'en sort car la déesse fait appel aux divinités !

Il souffle un vent nouveau et fort comme celui de la Pampa sur ce film. La liberté, les codes d'honneur sont en voie de disparition, les hommes doivent se plier à la civilisation ... Certains se conforment sans problème aux cadres érigés, d'autres ne rêvent que le cieux étoilés, de galopades sans fin dans une plaine infinie. 
Pour l'amour d'une femme, un homme se pliera aux lois de la civilisation, dans le fond c'est presque triste.

Un beau rôle pour Rory Calhoun qui, bien qu'il n'ait pas du tout le type sud américain d'un gaucho, incarne fort bien cet homme épris de liberté.
Gene Tierney semble proche de la sainteté, Richard Boone est très fin dans ce rôle d'homme qui admire son adversaire. Hugh Marlow a toujours un côté très intellectuel qui sied très bien à son personnage. 
Dommage que la fin soit si brève mais dans le fond on peut très bien imaginer la suite : Martin fera quelques années de prison qui lui apprendront à entrer dans les rangs. Il retrouvera sa femme et son fils (ou sa fille), et puis se languira des grands espaces sans fin qu'il ne cessera de vouloir retrouver jusqu'à la fin de sa vie.

Edité chez Sidonis, l'image du DVD est très décevante par certains moments, à la limite du trouble. Peut-être n'y avait-il pas d'autres copies à disposition ? Ce film mériterait une édition de qualité !

Tourné en Argentine
88 minutes


                                             Rory Calhoun ......
Martin Penalosa

                                             Gene Tierney ......
Teresa Chavez

                                            Richard Boone ......
Major Salinas

                                           Hugh Marlowe ......
Don Miguel Aleondo

                                             Everett Sloane ......
Falcon

                                             Enrique Chaico ......
Father Fernández

                                            Jorge Villoldo ......
Valverde

                                            Ronald Dumas ......
Julio

                                       Hugo Mancini ......
Army Lieutenant

                                        Néstor Yoan ......
Army Lieutenant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!