Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

dimanche 19 juin 2016

Edward Peil Sr.

Edward Peil Sr 1883 -1958
Un badman acharné du western.
De son vrai nom Charles Edward Peil : Edward Peil Sr est né dans l’état du Wisconsin le 18 janvier 1883 ou 1882 pour certains.
Edward va très tôt débuter sur les planches dans sa ville natale avant de s’embarquer pour Hollywood où il va attaquer son premier film en 1913, un cout métrage : ‘A Slight Misunderstanding’.
Son jeu très théâtral lui ouvre les portes dans des rôles les plus divers aussi bien cheiks arabe, lord anglais, soldat romain et même ouvrier chinois dans ‘The Iron Horse’ de John Ford 1924 et bien d’autres au temps du muet.

Puis après l’avènement du parlant il va tenir des petits rôles comme Sam Houston dans l’historique ‘Heroes of the Alamo’ 1937 de Harry Fraser.
Edward par la suite va devenir un incontournable ‘Badman’ du western de série B avec pas loin de 150 apparitions.
Edward aura comme partenaires Tom Mix, Buck Jones, Tom Tyler, John Wayne, Roy Rogers et bien d’autres…..
Sa dernière apparition sera dans ‘Fort Worth’ en 1951 aux côtés de Randolph Scott.
Avec prêt de 290 rôles tenus sous une douzaine de pseudonymes (source IMDB). :
Edward J. Peel ; Edward Peel ; Ed Peil Sr. ; Edward J. Peil ; Edward Peil ; Ed Peil ; Edward Pell ; Edward Piel Sr. ; Ed Piel Sr. ; E.J. Piel ; Eddie Piel ; Edward J. Piel ; Edward Piel ; Ed Piel ; Edward Piel Sr. ; Ed Pier Sr.
Il prendra une retraite bien mérité en 1951.
Edward s’éteindra 7 ans plus tard à Hollywood le 28 décembre 1958.

Ses westerns sur Western Mood:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!