Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

dimanche 9 octobre 2016

Doomed Caravan / L'Aventures en Eldorado - Lesley Selander - 1941


 La 32e des 66 aventures d'Hoppy

A Crescent City, le bureau de fret dirigé par Jane Travers est attaqué et les bandits y boutent le feu.

Non loin, Hoppy et Lucky entendent les coups de feu et Hoppy se rend aux nouvelles. Sur le porche des bureaux de transport il reconnait leur vieil ami California endormi. 
Jane Travers prend tout d'abord notre héros pour un bandit mais California lui confirme ce que tout le monde sait déjà, à savoir que Hoppy est bien Hoppy !
Heureuse de savoir Hoppy de son côté, Jane lui confie avoir fait appel à l'armée pour son prochain transport de marchandises.
De son côté Lucky fait la connaissance de Diana Wescott et lui fait la cour.
Il se trouve que les bandits ont vent de l'arrivée des soldats et leur tendent une embuscade avant de les assassiner et d'enfiler leurs uniformes.
Hoppy a tout de suite des soupçons lorsqu'il découvre que les bottes des hommes ne sont pas réglementaires, sans compter que le chapeau du sergent n'a pas les bonnes initiales.
A la grande surprise de Jane et de Diana, Hoppy décide de plier bagages. Or il a bien l'intention de défendre les intérêts de Jane lorsque les pseudo soldats sortent leurs colts pour prendre possession des marchandises ...

Un Hoppy très irrégulier. Le film commence tambour battant avec l'attaque du bureau de fret, ensuite l'action s'enlise passablement. Beaucoup de dialogues viennent casser le rythme et l'action est un peu brouillon, c'est dommage. 
Andy Clyde fait carrément de la figuration ... On a l'impression que le réalisateur ne sait pas trop quoi faire de son personnage.

On se rend compte dans certains épisodes que Hoppy est un grand manipulateur : quelquefois il se montre même sournois et pas toujours bienveillant !

Par contre on a toujours autant de plaisir à voir les beaux paysages et les montures de ces messieurs qui sont particulièrement superbes.
                                                                       62 minutes

Le lieu de tournage:

Kelso Canyon, Californie

Kernville, Californie


 William Boyd ...
Hopalong Cassidy
                                                Russell Hayden ...
Lucky Jenkins

Andy Clyde ...
California Carlson

Minna Gombell ...
Jane Travers

Morris Ankrum ...
Stephen Westcott

Georgia Ellis ...
Diana Westcott 

Trevor Bardette ...
Ed Martin

Pat J. O'Brien ...
Jim Ferber

Ray Bennett ...
Pete Gregg 

José Luis Tortosa ...
Don Pedro





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!