Edmund Cobb et Grace Cunnard

Edmund Cobb et  Grace Cunnard
Une magnifique photo de studio du fameux badman Edmund Cobb et de sa partenaire Grace Cunnard lors du tournage du serial muet de 1926 ‘Fighting with Buffalo Bill’.

Rechercher dans ce blog

samedi 22 août 2015

The Golden Trail - William Bertram - 1925


Jack Remsen et Pop Curran sont des prospecteurs qui n'ont pas beaucoup de chance. Steve Prater, le propriétaire de tous les commerces de la région est sur le point de saisir leur concession. 
La seule chose qui pourrait le sauver c'est la rançon versée pour la capture d'un bandit notoire nommé Lascalles que personne n'a jamais pu arrêter.
De retour à leur cabane, Jack voit son partenaire exploser à cause d'une charge de dynamite qui part sous l'impulsion d'un éboulement de pierres.
Alors qu'il enterre son vieil ami, Steve Prater, le shérif et ses hommes font irruption et mettent la cabane sous scellés. Prater annonce que le cheval de Jack fera une excellente monture pour sa fille partie étudier à l'Est qui ne devrait pas tarder à revenir à la maison.
Outré qu'on tente de saisir son pinto chéri, Jack se jette sur son dos et démarre au triple galop, poursuivi par le shérif et ses hommes. 
Après quelques péripéties il réussit à prendre le large définitivement et se rend au relais de diligence où il devrait retrouver la fille de son vieil ami Pop Curran qu'il a promis de protéger. 

Il intercepte la diligence et appelle l'une des femmes par le nom de famille de Pop. La jeune femme qui est en réalité la fille de Prater ne dément pas car elle croit que le garçon la courtise. 
Celui-ci se méprend à son tour et pense qu'il s'agit de la fille qu'il s'est chargé d'aider. Dès lors il poursuit la jeune femme partout, à tel point qu'il est pris pour un vrai bandit. 
La jeune femme demande donc de l'aide au compagnon de voyage de la diligence qui n'est autre que le fameux Lascalles en personne !




Très amusant ce film bourré de quiproquos originaux. Le héros n'est pas du tout montré comme un super-homme, au contraire il se montre quelquefois pas très malin et même maladroit.
 Il poursuit la jeune femme qui se méprend complétement sur ses intentions et se 
réfugie auprès d'un homme bien plus dangereux sans le savoir ...
La musique d'accompagnement vous la connaissez certainement, il s'agit de morceaux que l'on entend tellement souvent !
Dick Carter n'a pas un physique très spectaculaire, cela le rend d'une certaine manière plus proche du spectateur. Dorothy Wood parait plus citadine dans sa manière d'être ce qui fait un excellent contraste entre les deux protagonistes.
On ne présente plus Lew Meehan, toujours excellent dans ce genre de rôle !

On trouve ce film chez Oldies, l'image n'est pas mauvaise.

Autre titre : Golden Trails
environ 50 minutes
Dick Carter  ......  Jack Remsen
Dorothy Wood   ......  Della Prater
Lew Meehan  ......  Pete Lascalles
Frank Austin  ......  Steve Prater
Gene Crosby  ......  Bonita
Harry Belmour  ......  'Pop' Curran
Harry Moody  ......  Carver Cooley  

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!