Comme des feux dans la plaine

Comme des feux dans la plaine
Le dernier livre de Guy Vanderhaeghe vient de sortir en librairie. Ainsi s’achève avec brio une trilogie commencée avec ‘La dernière traversée (2006)’ et ‘Comme des loups (2008)’. Un livre de 560 pages édité chez Albin Michel au format de 15 x 22 cm. Le résumé: Guy Vanderhaeghe nous fait revivre les derniers feux de la conquête de l’Ouest. Pour échapper à l’influence d’un père autoritaire, magnat de l’industrie du bois, Wesley Case quitte les rangs de l’armée canadienne et part vers les régions sauvages de la Frontière. Arrivé à Fort Benton, dans le Montana, où il compte acheter un ranch et repartir de zéro, il se voit confier une mission qu’il ne peut refuser : assurer la liaison entre les militaires américains et canadiens, au moment où les tensions avec les Sioux sont à leur comble depuis la défaite du général Custer à Little Bighorn. Mais une jeune Américaine, épouse désenchantée d’un avocat véreux, dont il tombe fou amoureux, va réveiller les démons de son passé et enflammer la jalousie d’un dangereux rival…

Rechercher dans ce blog

lundi 5 novembre 2012

Dakota Lil - Lesley Selander - 1950

George Montgomery,  Rod Cameron, Marie Windsor, John Emery, Wallace Ford, Jack Lambert


88 minutes


Des bons du trésor d'une valeur de 100'000 dollars sont dérobés durant leur transport en train. L'un des convoyeurs est étranglé sans pitié et une enquête est ouverte. 
On soupçonne la bande nommée The "Hole in the Wall" d'être à l'origine de ce coup fumant. La police secrète envoie Tom Horn enquêter sous le nom de Steve Garrett. 
Il commence par se rendre au Mexique à Matamoros où grâce à l'aide de la police locale, il appâte la belle Dakota Lil chanteuse dans une cantina - et bandit faussaire accessoirement - en lui faisant miroiter les bons dérobés sur lesquels manquent la signature du Président. Accompagnée de son pianiste, Vincent un homme ayant étudié la musique à Vienne, elle se débarrasse de Steve facilement pour tenter de récupérer l'argent pour elle-même. Pour ce faire elle retrouve Harve Logan, un homme soupçonné d'être mêlé au vol dont lui parlait Garrett.

Garrett finit par rejoindre le saloon tenu par Harve qui a entretemps engagé comme chanteuse la belle Lil, qui a loué une chambre chez le shérif. 
Garrett réussit à s'incruster en tant que joueur et cherche à découvrir où les bons sont cachés. Pour cela il va utiliser Lil qui n'est pas femme à se laisser conter des bobards. 
Mais celle-ci n'est pas indifférente au charme de l'agent dont elle ignore l'identité secrète et va finir par le tirer d'affaires face à un Logan soupçonneux mais très admiratif en prétendant qu'il fait partie de sa bande ...


Un western palpitant et original : on y joue du Chopin dans les saloons (ce qui est quand même inusuel, non ?), la séduisante héroïne est un escroc, elle est accompagnée d'un pianiste de concert, le méchant ne se contente pas d'être mauvais mais il est en plus carrément sadique, le shérif est complétement à côté de la plaque, le héros va se retrouver menotté à un affreux bandit qu'il devra assommer pour sauver sa peau. Dès lors il devra aussi le trainer partout, la clé ayant été égarée au cours du combat ! 

L'action est bien menée du début à la fin, c'est donc un film qui vaut la peine d'être vu. En plus le courant semble passer plutôt bien entre Marie Windsor et George Montgomery et certaines scènes sont assez sensuelles.
Rod Cameron se montre dur et sans pitié. Le combat entre lui et George Montgomery est très réaliste.
Je ne sais pas qui double les chansons, mais la voix de Dakota Lil est excellente (et les chansons originales).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!