Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

vendredi 23 novembre 2012

Last of the Fast Guns / Duel dans la Sierra - George Sherman - 1958

 Jock Mahoney, Lorne Greene, Linda Cristal, Gilbert Roland, Eduardo Noriega, Edward Platt

82 minutes


Un gunfighter se rend dans un petit village et abat un homme qui semble l'attendre. Le shérif lui suggère de rencontrer un voyageur qui a émis le désir de le rencontrer et qui lui offre la somme de 25'000 dollars s'il retrouve son frère. Il s'agit d'empêcher un associé malhonnête d'empocher la fortune qu'il a amassée et qui devrait revenir à son frère.
Brad Ellison rêve d'un ranch dans l'Oregon et cette somme représente donc une nouvelle vie pour lui. Il accepte le challenge et se rend au Mexique. La tâche est plus ardue que prévu, tout le monde semble connaitre le fameux Forbes mais il semble être déjà bien mort et enterré.
Brad finit par arriver dans une hacienda tenue par un irlandais et sa fille Maria. Il y fait la connaissance de Miles qui y vit depuis 5 ans et qui s'en va quelquefois prospecter dans les montagnes. Comme Brad lui a sauvé la vie il annonce vouloir l'aider et l'emmène sur les traces du fameux frère décédé depuis dix ans ...


Il y a quand même quelques invraisemblances (pas trop gênantes), par exemple au départ lorsque Brad et son cheval boivent dans le désert, jamais les deux bandits n'auraient pu s'approcher si près sans être repérés par le cheval (n'importe quel cheval vous préviendra). D'autre part les cavaliers mettent plus d'un jour à se rendre dans un petit village de montagne mais reviennent à leur point de départ très rapidement en quelques heures. La coïncidence de trouver un homme en chaise roulante qui offre $25'000 dollars dans ce patelin perdu est aussi peu plausible et le fait d'ajouter Johnny Ringo et James Younger n'apporte pas grand'chose non plus. Quant à Linda Cristal elle n'a pas un rôle très passionnant. On peut aussi regretter la façon de montrer le duel du début hors champs en ne faisant entendre que le bruit d'un coup de feu, plutôt frustrant pour le spectateur. De même le cri de douleur de Miles est-il couvert par le cri d'un corbeau ...et que dire d'Ed Forbes/Ed Franz qui parle avec un accent mexicain ?

Brad semble assez imperméable, d'abord assez cynique on comprend petit à petit qu'il évolue lentement. Par contre il faut avouer que Jock Mahoney est séduisant même s'il ne montre pas une grande profondeur dans ce film. Outre la jolie plastique de Mahoney on peut admirer les paysages magnifiques et les intérieurs rustiques très authentiques ce qui nous change agréablement des sempiternels décors habituels (même si on ne s'en lasse pas vraiment !)

J'ai finalement pris plaisir à suivre ce film peut-être pas très palpitant mais digne d'intérêt quand même grâce à cette quête policière qui amène un homme à trouver une certaine paix intérieure et lui permettra de s'établir enfin. 
Les seconds rôles apportent aussi beaucoup, les mexicains ont leur mot à dire et sont loin d'être aussi caricaturés que dans certains films qui les montrent crasseux et souvent démontrant une cruauté sertie de grimaces terribles. Les dialogues en général (vo) sont très bons et d'un niveau supérieur à la moyenne, j'ai beaucoup apprécié celui des mexicains à l'auberge tenue par Edward Platt ! La quête est ici jalonnée de jolies rencontres souvent bucoliques, un berger qui tient un petit chien contre son cœur par exemple, dans de jolis paysages ruraux.

Gilbert Roland, Lorne Greene, Eduardo Noriega et Edward Platt apportent chacun une part intéressante à ce film.

Sidonis propose une très jolie version, image nette et très belles couleurs.


Une affiche 60x80 Française

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!