Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

mercredi 25 septembre 2013

Dawn on the Great Divide (The Rough Riders 9) - Howard Bretherton - 1942





Buck Jones ...
Buck Roberts

Mona Barrie ...
Sadie Rand

Raymond Hatton ...
Sandy Hopkins

Robert Lowery ...
Terry Wallace

Rex Bell ...
Jack Carson

Maude Eburne ...
Sarah Harkins

Christine McIntyre ...
Mary Harkins, Sarah's Daughter

Betty Blythe ...
Mrs. Elmira Corkle

Robert Frazer ...
Judge John Corkle

Harry Woods ...
Jim Corkle the Judge's Brother

Tristram Coffin ...
Matt Rand (as Tris Coffin)

Lee Shumway ...
Joe Wallace, Rail Road Official

Roy Barcroft ...
Chuck Loder








63 minutes
D'après une histoire de James Oliver Curwood, scénario d'Adèle Buffington


Jack Carson (Bell) apprend par une pacifique tribu d'indiens que des blancs attaquent des convois dans la région de Beaver Lake. Jack envoie son ami Alex prévenir ses amis et collègues Buck (Jones) et Sandy (Hatton) d'une probable attaque du convoi qu'ils guident en Oregon.
Pendant ce temps Buck et Sandy ont fort à faire pour mener à bien leur mission qui consiste entre autre à convoyer du matériel de construction pour le chemin de fer qui devrait bientôt traverser la région.
Le patron de Beaver Lake Jim Corkle (Harry Woods) voit d'un très mauvais œil la construction d'une voie ferrée car il compte bien garder le pouvoir dans sa ville. D'ailleurs son frère, un juge véreux, est en route avec le convoi mené par Buck et Sandy et Jim a besoin de son appui pour appliquer SA loi.
Pour stopper la procession des nouveaux arrivants, il envoie son homme de main, Chuck (Barcroft) attaquer le convoi avec ses hommes déguisés en indiens sur le sentier de la guerre.
Entre temps Alex a prévenu les intéressés pendant que Jack se fait passer pour un gambler pour surveiller plus aisément Corkle. Des colons sont tués dans l'attaque des bandits mais le  matériel tant convoité est sauvé et les wagons s'approchent de Beaver Lake. Des mesures sont prises par Corkle mais Sadie (Barrie) qui vient de perdre son mari dans l'attaque décide de s'imposer à la table de jeu du saloon et a les moyens de faire chanter Corkle pour ce faire. Elle sait en effet que son frère Tony a secrètement épousé une jeune femme qui tentait de le rejoindre et qui est morte en couche durant le voyage en laissant un petit garçon auquel Buck donnera le nom du mari de Sadie, Ed et que Sadie adoptera...
 La dernière aventure tournée par Buck Jones clôturant au passage la série des Rough Riders dont c'est le neuvième et dernier épisode. Tim MacCoy est remplacé par Rex Bell dans le rôle de Jack Carson.
L'histoire est très bien menée.
Le film débute par une belle scène montrant un cowboy solitaire accompagné de son ami fumer le calumet de la paix en conversant par signes avec ses amis indiens. Plus tard Buck remontera le long des chariots ce qui nous permettra de faire connaissance avec les voyageurs : Une rude et solide mère (Eburne) et sa fille (McIntytre), un couple de joueur dont Sadie (Barrie) qui transporte dans leur chariot une mystérieuse jeune femme sur le point d'accoucher, le fameux juge véreux accompagné de sa femme, une femme hautaine prompte à critiquer son prochain tout en tricotant, le chef de projet du chemin de fer (Shumway), un charmant jeune homme (Lowery) accompagnant son oncle toujours prêt à se rendre utile auprès de la mère et de la fille mais bien sûr surtout pour se rapprocher de la fille ! etc.
Lors de l'enterrement de la jeune mère décédée en couches, le juge refuse de participer à l'oraison et Sadie chante une chanson car elle ne connait aucune prière. La scène est particulièrement émouvante. Plus tard un autre chant sera entonné par McIntyre et Lowery (doublés).
Il y a de l'action, de l'émotion et des sourires grâce à Raymond Hatton, toujours amusant dans ce genre de rôles de vieux garçon ronchon.
Une pléiade d'acteurs connus, crédités ou non, Lee Shumway, Roy Barcroft, Art Mix, I. Stanford Jolley, Harry Woods, Robert Lowery, Ben Corbett, Horace B. Carpenter, Reed Howes, Bud Osborne, Iron Eyes Cody, pour ne citer que ceux-là.
                                      Et bien sûr mon coeur se serre en voyant Buck nous adresser un petit signe de la main en reprenant la piste, tout en promettant de revenir bientôt car il commence à se sentir fatigué d'effectuer des traversées du continent pour guider des convois, d'autant plus que Sadie lui plait bien.

Très peu de temps après avoir achevé ce film Buck est parti pour une nouvelle aube que je lui souhaite lumineuse ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!