Les frères Sisters

Les frères Sisters
Voici une bonne lecture western à ranger dans votre bibliothèque et à lire pour les beaux jours. Un roman de Patrick DeWitt paru aux éditions ‘Actes sud’ en 2012 avec 368 pages dans un format broché de 22 x 12cm. Le résumé : Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du “Commodore”, leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.

Rechercher dans ce blog

dimanche 30 décembre 2012

Ella Raines



                                          Ella Raines 1920-1988

L’intrépide Ella Raines verra le jour le 6 aout 1920 dans la ville de Snoqualmie Falls dans l’état de Washington.


Ella débute au cinéma à l'âge de 23 ans aux côtés de Randy et de Bob dans un film de guerre ‘Corvette K225’.
Aussitôt remarquée par Richard Thorpe qui lui fera endosser l’uniforme d’infirmière pour un autre film de guerre ‘Cry Havoc’, Ella va entamer en 1944 son premier western aux côtés de John Wayne dans ‘Tall in the saddle’.
Par la suite elle fera une excursion dans des excellents films policiers comme ‘Brute force’ de Jules Dassin où elle aura comme partenaire Burt Lancaster .
En 1949 elle retrouve Randy pour un western de John Sturges ‘The Walking Hills’ pour une chasse au trésor.
En 1950  R. G. Springsteen l’engage pour tenir dans ses bras Vaughn Monroe dans un petit western ‘Singing Guns’.
Ella fera ses adieux au western derrière la caméra du vieux routier Joe Kane. En 1957 elle quittera les plateaux pour faire par la suite quelques apparitions dans des séries télévisées et se consacrer à son violon d’Ingres 'la peinture'.
Ella s’éteindra brutalement dans sa ville de Californie en 1988 à l'âge de 67 ans.




 
Ses 4 westerns :
1952 Ride the Man Down
1950 Singing Guns
1949The Walking Hills
1944 Tall in the Saddle

 













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!