La famille Winter

Un livre parut aux éditions 10/18 en septembre 2017.

Il retrace l'épopée d'une famille de bandits impitoyables depuis sa genèse durant la guerre civile jusqu'à sa dissolution à la fin du XIXe.

Le résumé: Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante et ultraviolente se tient un leader glacial et sans cœur, Augustus Winter, un homme doté d'une résistance presque pathologique aux règles de la société et d'un don surnaturel pour la boucherie. De leur service de mercenaires lors d'une élection brutale à Chicago à leur travail en tant que chasseurs de primes dans les déserts de l'Arizona, il y a une logique hypnotique à la morale sombre de Winter qui se joue, à maintes reprises, dans un carnage impitoyable.

Rechercher dans ce blog

mardi 25 décembre 2012

Tex

Tex
 Lorsque Jack Randall change de producteur, il ne peut plus monter Rusty the Wonder Horse, et se trouve une nouvelle monture : un paint pie tobiano alezan répondant au nom de Tex. Tex est monté par de très nombreux cavaliers (sans être pratiquement jamais crédité) tout au long de sa carrière :  Jack Randall, Tim Holt, Bob Steele, Charles King, Iron Eyes Cody, John King, Raymond Hatton, Vester Pegg, Art Davis, Jack Ingram, Loretta Young, Evelyn Finley and Ona Munson. 
Il fut par la suite acheté par Jimmy Wakely, qui le renomma Lucky et le monta pour 12 films, avant de le donner au programme radio "Queen for a Day" en 1948, qui l'offrit comme prix à un concurrent lors d'un concours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image