Tom Keene-Beryl Wallace

Tom Keene-Beryl Wallace
Tom Keene et Beryl Wallace dans le film ‘Romance of the Rockies’ de 1938 posant pour une photo publicitaire. Résumé: Un médecin itinérant et son jeune ami recherchent le père de ce dernier disparue……

Rechercher dans ce blog

mercredi 5 décembre 2012

Apache Rifles / La Fureur des Apaches - William Witney- 1964

 
Audie Murphy, L.Q. Jones, Michael Dante, Linda Lawson, Robert Brubacker, Eugene Iglesias, Peter Hansen, Ken Lynch

92 minutes



En Arizona, des Apaches Mescaleros sont sortis de leur réserve. Une troupe de la cavalerie les trace sans succès depuis plusieurs semaines. Le capitaine Jeff Stanton (Murphy) relève le capitaine Green (Hansen) et pousse ses hommes à s’alléger afin d'aller plus vite. Il finit par rejoindre une petite troupe de rebelles qui n'hésitent pas à tuer. Jeff est le fils d'un officier de l'armée qui a tendu la main à des indiens auxquels il croyait pouvoir accorder sa confiance et sa troupe a été massacrée. Jeff porte donc un lourd passé qu'il tente d'effacer en se montrant sans pitié mais juste face aux indiens qu'il considère comme de la racaille.

Après un affrontement, Jeff réussit à mettre la main sur Red Hawk (Dante) le fils du chef Victorio et l'utilise pour permettre un dialogue avec le chef. Ils parviennent à un accord : les Mescaleros retourneront à la réserve si le traité est respecté par les blancs et que leur territoire soit interdit aux chercheurs d'or sans scrupules qui pullulent dans leurs montagnes. Jeff donne sa parole que dans les 3 jours les prospecteurs seront chassés et désormais interdit d'accès à la réserve à tout étranger.
Pendant les négociations Jeff remarque une jeune femme, Miss Gillis (Lawson) mais celle-ci refuse de quitter les indiens et lui indique être une missionnaire. Jeff se sent attiré par la jeune femme mais Miss Gillis est une métisse dont la mère était une indienne et le père missionnaire.

La paix est revenue mais en ville les habitants se sentent spoliés par l'interdiction de chercher de l'or sur le territoire indien. Un habile manipulateur influent s'arrange pour pousser Greer (Jones) et Hodges (Lynch) à désobéir et à pénétrer dans la zone dévolue aux indiens. Ils y trouvent de l'or, tuent un indien et torturent Red Hawk qui doit alors son salut à Jeff qui l'envoie à l'infirmerie.
Mais, envoyé par Washington et poussé par d'habiles politiciens qui cherchent à préserver leurs intérêts, le Colonel Perry (Archer) est envoyé diriger le fort à la place de Jeff qui sera son adjoint.
Les habiles et véreux Greer et Hodges arrivent en ville et amènent l'agent aux affaires indiennes le dos percé d'une flèche, provoquant ainsi une émeute parmi les habitants. Ils haranguent la foule qui les suit sans discernement pour tuer les indiens à la mission et ... c'est la guerre !
Considéré comme l'un des derniers westerns conventionnels car en 1964 la mode est passée aux westerns spaghettis, allemands ou espagnols. A cette époque le western perd de son intérêt aux yeux des spectateurs qui rechignent à débourser de l'argent au cinéma.

Ce western est pourtant fort bien construit, l'action est constante et plutôt intéressante. En effet comment ne pas s'intéresser à cet homme qui affiche ouvertement un ressentiment envers les indiens mais qui fait passer son devoir avant tout et malgré tout ? 
Il se trouve que cet homme ne va pas faire mentir l'adage populaire qui dit que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis et cela ne va pas se faire d'un coup de cuiller à pot mais il faudra tout un cheminement et de nombreuses péripéties pour lui permettre de voir la vie d'un autre oeil.
Eh oui, vous l'aurez compris il s'agit là d'un voyage initiatique, d'où l'intérêt à suivre cette histoire. Audie Murphy est toujours bon (a-t-il été une fois mauvais, je n'en ai pas souvenir ?) 
Linda Lawson est une très belle femme qui lui donne la réplique avec aplomb, Michael Dante incarne avec une noblesse certaine Red Hawk, Peter Hansen apparait trop peu de temps dans le rôle du Capitaine Greer (Il va fêter ses 91 ans aujourd'hui le 5 décembre 2012, bon anniversaire Mister Hansen !), Robert Brubacker est le sympathique sergent Cobb et Eugene Iglesias le Caporal Ramirez. L.Q. Jones est une belle fripouille, de même Ken Lynch, un habitué des rôles de villains (ou de flics ou de militaires de carrière !)

On trouve ce film édité chez Sidonis, l'image est en principe très bonne mais il semble y avoir quelquefois des images qui paraissent sortir d'un autre film.

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!