Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

jeudi 8 novembre 2012

Pride of the West - Lesley Selander - 1938

William Boyd, Russell Hayden, Earle Hodgins, Kenneth Harlan, Glenn Strange, Charlotte Field, James Craig,

La 19e aventures de Hoppy sur les 66 tournées

Le promoteur immobilier Nixon (le séduisant Craig) et le banquier Caldwell (Harlan) s'associent pour dérober un chargement de pièces d'or sensé être livré à la banque par la diligence conduite par Windy (Hayes) et Lucky (Hayden) qui est blessé au bras durant l'attaque.
Pendant que Caldwell et Nixon accusent le shérif Martin (Hodgins) de ne pas faire respecter la loi dans la région et indiquent vouloir l'aide d'un détective, Mary et son frère Dick, les enfants du shérif, se font chasser par Saunders (Strange) l'un des bandits chargés de garder l'argent dans une petite cabane des environs en attendant que la situation se décante.
Mary et Dick partent chercher Hoppy qu'ils ramènent en ville. Dès lors Hoppy mène l'enquête avec l'aide de ses vieux amis Windy et Lucky, mais aussi du petit Dick, très fier de pouvoir se montrer utile...

Un peu moins d'action dans cet épisode. Quelques scènes d'observation silencieuse ponctuent le film qui s'apparente à un film d'enquête. Pour confondre les bandits, Hoppy va devoir se montrer très malin. A la fin une bagarre éclate et Hoppy se bat à grands coups de poings contre Caldwell qui les lui rend bien (Brave Kenneth Harlan !). Hoppy finira ligoté en compagnie de Sing Loo. La confrontation finale est très ingénieuse. Non seulement Hoppy est courageux et agile, mais il possède en plus un cerveau ... qu'il utilise brillamment !

A noter les paysages toujours aussi magnifiques non loin du Mont Whitney.

J'ai oublié le joli chant !
"Wide Open Spaces" Music and lyrics by Harry Tobias and Jack Stern

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!