Tom Keene-Beryl Wallace

Tom Keene-Beryl Wallace
Tom Keene et Beryl Wallace dans le film ‘Romance of the Rockies’ de 1938 posant pour une photo publicitaire. Résumé: Un médecin itinérant et son jeune ami recherchent le père de ce dernier disparue……

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 mars 2012

Single-Handed Sanders - Charles A. Post - 1932

Tom Tyler, Margaret Morris, Robert Manning, John Elliott, Fred "Snowflake" Toones,

61 minutes


Ce poster n'est pas très représentatif !
Dans une petite ville sous la coupe d'éleveurs qui voient d'un mauvais œil l'arrivée des colons. Ceux-ci sont attaqués sans pitié et si par chance ils arrivent quand même jusqu'à la ville, tout est fait pour les décourager et rien ne les épargnera.
La petite échoppe locale est tenue par Alice Parker, le blacksmith est un certain Matt Sanders (Tyler). Travailleur il est heureux de savoir que son frère va bientôt revenir après des études de droit effectuées dans l'Est grâce à l'aide du très respecté juge Parker qui tient à construire une communauté digne de ce nom.
Mais les éleveurs ne le voient pas sous cet angle. Pour contrer les projets du juge ils le font abattre. Tous les espoirs reposent alors sur Philip, le frère de Matt qui revient enfin au bercail après de longues études. Heureux de revenir en ville, Philip est en fait un homme ambitieux qui est ravi d'être nommé juge à peine arrivé et qui voit là un moyen d’accéder à un poste de Senateur. Le Senateur en place, Graham, est un homme sous la coupe des éleveurs, ses électeurs privilégiés. Il fait mine de prendre Philip sous son aile et manipule aisément l'ambitieux jeune homme dans le but de court-circuiter les colons qui n'attendent que leurs récoltes pour rembourser leurs emprunts à Alice. Matt découvre que son frère Philip courtise Alice dont il est épris. Il cache mal sa terrible déception lorsque Philip lui annonce qu'Alice va l'épouser ...
Ce film sort des sentiers battus car le héros n'est qu'un simple forgeron qui n'a pas fait d'études. Travailleur et honnête, il a le cœur sur la main ce qui le rend particulièrement attachant. Comme il l'a promis au juge Parker mourant, il va œuvrer pour faire de la petite ville un endroit décent jusqu'au moment où il va découvrir que son propre frère qu'il aime sincèrement est complice des éleveurs sans scrupule. A ce moment sa colère va être terrible, c'est tout juste s'il ne tue pas son frère à mains nues dans une scène particulièrement violente qui m'a fait me ratatiner dans mon fauteuil.
Les vêtements portés dans ce film sont davantage citadins, Matt porte le tablier du forgeron et un simple maillot de corps, lorsqu'il se met sur son trente et un, il porte un veston simple. Il n'utilisera ses armes qu'à partir du moment où il comprend que la partie va être plus rude que prévue. Secondé par le toujours excellent "Snowflake" qui a le rôle important de l'oreille qui traine et qui s'était attaché à un chien qui sera abattu en même temps que le juge. La fin est sympathique et digne car on assiste à un mouvement citoyen exemplaire : en effet, tous les colons de la région vont suivre Matt pour donner l'assaut aux affreux éleveurs qui ont investi la petite ville !
On ne peut que suivre avec intérêt l'action de ce film.
A relever que ce film est réalisé par deux vétérans du muet, Charles A. Post et Lloyd Nosler (non crédité) qui n'ont pas la casquette de réalisateur d'habitude (c'est le seul film réalisé par Charles A. Post et l'un des quatre qu'a réalisés Lloyd Nosler !)

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!