Tom Keene-Beryl Wallace

Tom Keene-Beryl Wallace
Tom Keene et Beryl Wallace dans le film ‘Romance of the Rockies’ de 1938 posant pour une photo publicitaire. Résumé: Un médecin itinérant et son jeune ami recherchent le père de ce dernier disparue……

Rechercher dans ce blog

lundi 18 juin 2012

Powdersmoke Range - Wallace Fox - 1935

Une pléiade d'acteurs célèbres qui font de ce film un vrai bonheur !

Jugez plutôt
Harry Carey, Hoot Gibson, Guinn Big Boy Williams, Bob Steele, Tom Tyler, Buddy Roosevelt, Wally Wales ( Hal Taliaferro), Boots Mallory, Art Mix, Jay Wilsey (aka Buffalo Bill Jr), Franklyn et William Farnum pour ne citer que ceux ci (bon je rajoute Frank Rice quand même !)

72 minutes


Les trois mousquetaires Stony (Gibson), Tucson (Carey) et Lullaby (Williams) sont témoins de l'attaque d'une diligence, le bandit abat le conducteur mais les trois hommes l'interceptent alors qu'il a déjà fait sauter le cadenas du sac scellé. 
Alors qu'il remet soigneusement les documents dans la sacoche de courrier, Tucson aperçoit une lettre qui lui est adressée. L'ayant ouverte il découvre qu'il s'agit d'un document officiel le nommant propriétaire d'un ranch. Tucson soupçonne leur ami Guadalupe (Steele) d'être derrière tout cela. 
Celui-ci est un ancien hors la loi qui a viré du bon côté de la loi grâce à Tucson. 
Arrivés en ville, les trois hommes ne mettent pas long à comprendre que la communauté est sous le joug de Steve Ogden, qui est à la fois le maire et le maitre de la ville.
 Secondé par un député shérif à sa botte, ses hommes guettant le moindre de ses signaux pour se débarrasser des intrus, il jouit d'une popularité forcée.
Après avoir mis sous les verrous le bandit en forçant quelque peu la main du député, les trois hommes se rendent dans le bar d'Ogden et réussissent à faire libérer Guadalupe. L'opinion publique étant sur le point de se retourner contre lui, Ogden fait appel à un tueur réputé pour sa rapidité à dégainer, Sundown Saunders (Tyler). 
Celui-ci comprend qu'Ogden est une fieffée fripouille doublée d'un sacré menteur lorsqu'il comprend que la cible n'est autre que Tucson Smith, dont il connait la réputation d'homme sur lequel on peut compter. 
Néanmoins, ayant déjà été payé par Ogden, Saunders qui est un homme de parole va de l'avant et donne rendez-vous à Tucson le soir même dans la rue ...
AAhh, les westerns de cette époque ont un souffle différent. Il s'agit d'honneur, de parole donnée, d'amitié, de fidélité bref, les valeurs qui font que ce film fait plaisir à voir.

La musique de "Oh Susanna" introduit le film en nous présentant les protagonistes principaux assis sur des chaises de star portant leur nom, Harry, Hoot, Guinn, Bob et Tom dans l'ordre. Tous nous tournent le dos et se retournent l'un après l'autre au passage de la caméra.

Le héros de cette histoire est Tucson Smith/Harry Carey, c'est lui le cerveau de la bande qui distribue les missions à ses compagnons. Harry Carey se montre dans le rôle de l'homme fort et sa voix est terriblement rocailleuse. L'astuce qui lui permettra de ne pas se faire descendre par Sundown dénote un cerveau peu ordinaire dans ce genre d'intrigue !

L'histoire est bien menée, d'un bon pas régulier et assez lent à la fois. La tension monte lentement. 
Les autres personnages auraient mérité un peu plus de profondeur ceci dit. On évoque brièvement le passé de Guadalupe qui aurait connu Sundown Saunders alors qu'il était encore du mauvais côté de la loi. 
Dans une très bonne scène Guadalupe tente de convaincre Sundown de renoncer à tuer Tucson. Sundown lui répond alors que “Life ain’t such a sweet proposition anyway, just a matter of three squares a day, 40 winks and a lot of powdersmoke.” On sent une tristesse immense dans ses paroles.
De même les scènes entre Tucson et Sundown sont fortes et la fin touchante même, grâce au sourire un peu enfantin de Tom Tyler, mourant dans les bras d'Harry Carey.

Last but not least, les montures de ces messieurs sont magnifiques ! 
Rarement j'ai vu autant de beau monde à la fois, un vrai plaisir !

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!