Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

samedi 16 juin 2012

Arizona Terror - Phil Rosen - 1931


Ken Maynard, Lina Basquette, Charles King, Tom London, Edmund Cobb, Hooper Atchley, Tarzan

65 minutes

Titre français : Le tueur de l'Arizona

La bande du Capitaine Cole Porter est poursuivie par un mystérieux cavalier montant un cheval blanc. Embusqués, les hommes tirent sur leur poursuivant et le blessent grièvement. 
Plus tard le Capitaine se rend au ranch Moore où il achète 200 têtes de bétail qu'il paie comptant $6'000 en prenant soin de bien regarder où le rancher cache son argent. Ses manières semblent tout à fait respectables.
Entre temps sa fille Kate trouve le blessé grâce à Tarzan le fidèle cheval et le ramène à la maison. Il semble qu'il vienne de l'Arizona.
Cole Porter envoie ses hommes récupérer l'argent et raccompagne Kate de manière à se procurer un alibi, ignorant que Moore a envoyé sa fille mettre l'argent en lieu sûr. 
Ses hommes abattent le rancher réveillant ainsi le blessé qui se saisit de son revolver et poursuit les bandits. Cole s'arrange pour faire croire que le crime a été perpétré par l'Arizonien en écrivant sur le mur The Arizonian. Aussitôt le shérif et ses hommes le poursuivent et sa tête est mise à prix ...

Le début est très prometteur, on se passionne pour l'action qui est attrayante. Ensuite le soufflé retombe et c'est bien dommage. Ken Maynard se retrouve un peu trop longuement avec un bandit nommé Vasquez et les scènes avec la compagne de celui-ci sont trop longues ce qui coupe sérieusement le rythme du film. Ensuite l'action reprend mais la partie centrale fait perdre un peu d'intérêt et c'est fort dommage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!