Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

dimanche 27 janvier 2013

Tumbleweed / Qui est le traître? - Nathan Juran - 1953



Audie Murphy, Lori Nelson, Chill Wills, Lee Van Cleef, Ross Elliott, Eugene Iglesias, Roy Roberts
Jim Harvey (Murphy) a rendez-vous dans une petite ville où l'attendent Seth, sa femme Louella, son bébé et sa belle-soeur Laura qu'il est chargé de guider jusqu'à Borax en traversant une région désertique où sévit Aquila et sa bande de dangereux indiens.
 En chemin il sauve par hasard Tigre (Iglesias) le propre fils d'Aquila et les deux hommes deviennent amis. 
Le convoi est sur le point d'atteindre Borax lorsqu'il est attaqué par Aquila et ses hommes. 
Jim fait cacher Laura et Louella, et voyant que le convoi n'a aucune chance après la première attaque il joue son va-tout et se rend parlementer avec Aquila qui refuse d'entendre qu'il se trouve en face d'un ami de son fils Tigre et le fait attacher au soleil. 
La mère de Tigre le libère et Jim finit par atteindre Borax où la foule veut le lyncher. En effet, seules les femmes cachées ont échappé aux indiens car les hommes ont été massacrés et Lam, le frère de Seth tient Jim pour responsable et harangue la foule pour un lynchage immédiat.
Le shérif réussit à grand peine à maintenir la foule et emprisonne Jim afin de le protéger. Survient alors Tigre qui a eu vent des mésaventures de son ami et qui le libère. 
Ce faisant il tombe sous les balles du shérif et Jim réussit à s'enfuir. 
Comme son cheval a été touché, il s'attarde près des chevaux de Buckley dans le but d'en dérober un. Un des hommes de Buckley l'emmène chez son patron qui prend pitié, ayant lui-même vécu une situation semblable bien des années auparavant. 
Buck lui fournit donc son meilleur cheval, un maigre animal sevré trop tôt par une mule qui ne paie pas de mine nommé Tumbleweeds ainsi que de quoi subsister dans le désert.
Jim part à la recherche d'Aquila, le seul homme susceptible de l'innocenter ...

On croche facilement du début à la fin. L'action est constante, les paysages de la Death Valley composés de sable et de gros rochers sont magnifiques et la lumière particulière. 
Buckley va aider Jim, et la scène où il hésite à prendre sous son aile ce garçon qu'il ne connait pas est vraiment bonne, car il va agir selon sa propre expérience de vie. 
On ne peut qu'adhérer à ce principe simple qui qui nous dit de faire aux autres que ce qu'on se souhaiterait.
La cerise sur le gâteau est l'addition de ce petit cheval au corps malingre mais aux yeux vifs qui sauvera Jim plus d'une fois en vieux routier qui connait le terrain et qui sera capable d'une jolie point de vitesse lors d'une course poursuite.
Les seuls petits bémols sont l’héroïne Lori Nelson qui parait bien artificielle. Heureusement on ne la voit pas beaucoup. 
De même j'ai toujours un peu de peine avec Chill Wills qui me parait souvent grinçant et excessivement grimaçant. Pour le reste c'est que du bonheur et ça tombe bien, 
Sidonis vient justement de sortir ce film en version originale sous-titrée français.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!