Tom Keene-Beryl Wallace

Tom Keene-Beryl Wallace
Tom Keene et Beryl Wallace dans le film ‘Romance of the Rockies’ de 1938 posant pour une photo publicitaire. Résumé: Un médecin itinérant et son jeune ami recherchent le père de ce dernier disparue……

Rechercher dans ce blog

lundi 25 novembre 2013

Man in the Saddle / Le Cavalier de la mort - André de Toth - 1951


Un riche propriétaire de ranch ambitieux, Will Isham, est sur le point de se marier avec Laurie, une jeune femme opportuniste qui fréquentait auparavant l'un de ses voisins Owen Merritt. Owen est toujours épris de Laurie mais celle-ci a conclu un pacte avec son futur époux qu'elle épaulera de son mieux, n'hésitant pas au passage à éloigner son propre père le soir de son mariage car elle le juge indigne de sa nouvelle situation.
Will Isham est un homme qui ne partage rien et qui veut agrandir son ranch. Il négocie ainsi l'achat du ranch qui côtoie son territoire grandissant. Son nouveau voisin est maintenant Merritt. Un soir ses hommes "stampede" le bétail et tuent au passage l'un des frères Vird qui travaillent pour Owen. George tient à venger son frère mais ne tarde pas à être abattu lui aussi déclenchant ainsi une guerre sans merci entre Will et Owen ...

L'histoire débute fort bien, une horde de cavaliers escortent un buggy emportant Will à son mariage à la nuit tombante. Au saloon ses hommes narguent les hommes de Merritt. Le film s'enlise ensuite un peu, on a de la peine à croire que le héros puisse s'intéresser à une femme aussi opportuniste que Laurie alors que la jolie Nan semble si sympathique. 

Le personnage de John Russell semble sortir de nulle part pour disparaitre avant de réapparaitre de manière un peu absurde avant d'être abattu par son propre patron sous prétexte qu'il aurait manqué de respect à sa femme. La fin se passe dans une magnifique tempête de sable, mais c'est bien tout.
Beaucoup de beau monde pour un résultat assez tiède dans le fond.
A noter que Randy monte un magnifique cheval aux allures déliées. Les chevaux de ce film sont d'ailleurs tous très beaux !
Le film manque de crédibilité et c'est dommage. 

Goof : Au début, alors que Owen se trouve au saloon et finit son verre, même après qu'il l'ait vidé, le verre est rempli à nouveau plusieurs fois alors que la bouteille à ses côtés est vide !

Randolph Scott, Joan Leslie, Ellen Drew, Alexander Knox, Richard Rober, John Russell, Guinn Big Boy Williams, Cameron Mitchell, Clem Bevans, Richard Crane, Frank Sully, Alfonso Bedoya,
87 minutes

Chanson du générique interprétée par Tennessee Ernie Ford, ainsi que durant le film au coin du feu

Dernier film de Ellen Drew qui ne tournera dès lors que pour la TV.



les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!