Les nouveautés chez Sidonis seront dans les bacs le 18 / 07 / 17

Les nouveautés  chez Sidonis seront dans les bacs  le 18 / 07 / 17

Un été bien calme chez Sidonis, sinon vous avez de la lecture, de ce côté-là nous sommes un peu plus gâtés.

Le seul coup de cœur pour ‘Renegades’.

* Renegades / Les Indomptés 1946

* 40 Guns To Apache Pass / (40 fusils manquent à l'appel titre Belge) 1967

* Santa Fe (La bagarre de Santa Fe Titre Belge) 1951

* The Mountain Men / La fureur sauvage / 1980

Rechercher dans ce blog

dimanche 18 novembre 2012

Fred Thomson


Naissance 26 Février 1890, Pasadena, Californie, USA

Décès 25 Décembre 1928, Los Angeles, Californie, USA (tétanos)

Nom  Thomson Clifton Frederick

Presque oublié aujourd'hui, Fred Thomson était pourtant l'égal en terme de popularité de Tom Mix et Hoot Gibson dans les années 20. Malheureusement son décès prématuré (du tétanos) a empêché l'acteur, considéré pendant un certain temps comme "The World's Greatest Western Star" de donner naissance à un mythe à Hollywood.
Baptisé Frederick Clifton Thomson, il est né à Pasadena en Californie en 1890 et s'est vite montré un athlète très complet alors qu'il était étudiant. Initialement intéressé par le ministère, il est devenu pasteur à la fois à Washington, DC, et à Los Angeles. Il épouse sa petite amie de collège, Gail Jepson, en 1913. Après la mort tragique de celle-ci de la tuberculose en 1916, il délaisse sa bourse et s'enrôle dans l'armée.

Après la Première Guerre mondiale où il officie comme aumônier de l'armée et avant de devenir un acteur, Thomson est un ministre presbytérien dans les champs aurifères du Nevada, où il est nommé commissaire à l'état du Nevada pour les Boy Scouts of America. Puis il sert de conseiller technique pour le film Johanna Enlists (1918) et tourne auprès de Mary Pickford. C'est d'ailleurs grâce à Pickford qu'il rencontre sa deuxième femme, la scénariste, pionnière et directrice Frances Marion. ils se marient en Novembre 1919 à New York, avec Mary Pickford en tant que demoiselle d'honneur.

Initialement intéressé par la direction, il finit devant la caméra pour l'un des films de Frances Marion Just Around the Corner (1921) en remplacement au pied levé d'un acteur qui ne se présente pas au tournage. Le film est un succès et le séduisant Fred signe son premier contrat. Après un rôle de co-vedette dans un autre film Pickford, The Light Love (1921), également réalisé et écrit par Frances Marion, Fred débute une série de films d'action tels The Eagle's Talons (1923), dans lequel il réalise ses propres cascades. Au fil des ans, il incarne des héros dans des films tels que The Dangerous Coward (1924), Ridin 'the Wind (1925), The Lone Hand Texan (1924) et le rôle-titre dans The Lone Hand Saunders (1926). Vers la fin de sa carrière, il joue les légendaires Jesse James et Kit Carson. Avec sa réputation de cowboy aux côtés de son fidèle cheval Silver King, Fred est devenu le n ° 2  au box-office entre les années 1926 et 1927.
En 1928, l'impensable se produit. A 38 ans, Fred débute tout juste sa carrière et entame une bonne transition dans le parlant. Il marche apparemment sur un clou en travaillant dans ses écuries. A la suite de cet accident, il meurt à Los Angeles le jour de Noël 1928 du tétanos (mal diagnostiqué au départ par les médecins) en laissant une femme et deux jeunes fils.

Frances Marion (2 Novembre 1919 au 25 Décembre 1928) (sa mort) 
Gail Dubois Jepson (1913 - 1916) (sa mort) 


Enfants avec Frances Marion: Richard Thomson (adopté) et Frédéric Thomson. 


Les porteurs lors de ses funérailles: Harold Lloyd, Charles Farrell, Douglas Fairbanks, et George W. Hill; porteurs honoraires : Buster Keaton et Joseph M. Schenck.


Un des seuls films où il tient le premier rôle semble aujourd'hui disponible Thundering Hoofs mais on peut aussi le découvrir dans The Love Light. On peut le voir également dans Galloping Gallagher 1924, partiellement amputé du début : il reste 29 minutes !

5 commentaires:

  1. Excellent biographie et fort bien écrite. Je n'ai pu voir que Thundering Hoofs comme tous les passionnés de Westerns, mais la autres... où sont-ils? Perdus à jamais? Une catastrophe ces westerns du muets, ils sont très difficiles à voir, vois impossible. Par chance, il ya quelques années j'ai mis la main sur une soixantaine de westerns muets stockés au Canada. Je les ai tous achétés. Heureusement, car la maison de distribution a coulé deux semaines après... C'est comme ca que j'ai récupéré Thundering Hoffs. Entre autre, il y avait aussi deux Art Acord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance d'avoir pu récupérer ces films, Didier ! Il ne reste plus qu'à espérer que d'autres films avec Fred Thomson fassent leur apparition un jour...

      Supprimer
    2. Hélas!... aucun film mais par contre quelques lobbys et un jeu complet de 'Lone hand sauders' je pense les mettre dans les introuvables: Héros de l'ouest

      Espérant LOU!.. un jour de voir leur apparitions que je doute fort....

      Supprimer
  2. Bonsoir à vous !
    Je viens de jeter un oeil dans mes bobines Pathé-Baby des années 20, j'ai 2 Fred Thomson! Ils ont pour titre : "Un redresseur de torts(That devil queimado,1925) et "Un sympathique bandit"(The bandit's baby,1925).D'après ce que j'ai lire sur le net US, ils sont soi-disant perdus ! Vince.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vince, mon cœur a failli lâcher en lisant cette nouvelle ! En effet ils sont apparemment considérés comme perdus, mais quel bonheur de savoir qu'on aura peut-être une chance de les voir un jour !

      Supprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!