LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

vendredi 25 mai 2012

The Lone Star Ranger - A.F. Erickson - 1930


George O'Brien, Sue Carol, Walter McGrail, Russell Simpson, Roy Stewart, Colin Chase, Lee Shumway

67 minutes
D'après un roman de Zane Grey


La diligence d'El Paso est attaquée et les passagers dérobés. Poursuivi par un shérif et sa posse pour avoir avoir abattu un homme en légitime défense, Buck Duane (O'Brien) interrompt sa baignade et les voleurs puis sauve une jeune new-yorkaise, Mary Aldridge (Carol) très enthousiasmée par la découverte du vrai ouest malgré que les chevaux de la diligence se soient emballés. Peu impressionnée par le jeune homme pourtant torse nu qui lui fait face, Mary lui demande s'il ne craint pas de prendre froid sans chemise et lui indique qu'il sera le bienvenu chez son oncle le colonel John Aldridge (Simpson) qui officie en tant que juge à Val Verdes. 
Buck poursuit sa fuite mais MacNally (Stewart) ne tarde pas à le retrouver et lui propose de travailler pour les rangers pour obtenir son pardon. Il suffit pour cela de ramener un certain Holt qui sévit dans la région de Val Verdes. Voyant là une occasion inespérée de retrouver la belle Mary, Buck accepte et se rend dans cette petite localité où des voleurs sans scrupules sévissent.
En chemin Buck retrouve Mary et fait la connaissance de son oncle. A la cantina il aide un certain Laramie (Chase) à panser une plaie infligée par balle à la main par le redoutable Lawson (McGrail) le bras droit du colonel. Bien vite Buck se doute qu'il n'est autre que Holt mais comprend que le véritable bandit est Lawson qui ne semble craindre personne ...

Ah en voilà encore un western bien mené. Pas une seconde de trop ou en manque, un rythme constant tout au long des 67 minutes. La bande son semble être perdue mais cela n'est pas gênant car les bruits de fond sont très bien synchronisés (les chants, la foule ou même les moutons). George O'Brien est séduisant en diable, la réplique lui est donnée par la future Madame Allan Ladd, Sue Carol toute mignonne et charmante. Les deux forment un très beau couple, il faut bien l'avouer. On a de plus l'occasion de découvrir le cheval de Monsieur O'Brien, Mike, un magnifique animal qui a l'air chaud à monter et dont l'équipement est princier.

Un film qui joue sur la variation : de l'intrigue, des courses poursuites, des affrontements, de la romance, de l'humour, des danses, des chants et il y a même un certain nombre de très jolies filles plutôt aguichantes.
Je ne sais pas si la scène où George saute sur la table pour aider Sue à se dépêtrer d'une lampe était dans le scénario mais la scène est excellente : George bondit tel un fauve sur la table mais rate son coup et tombe en entrainant la belle. Vraiment très chouette !
On y trouve de plus plein de bonnes choses pour se faire plaisir : des paysages magnifiques, une légende indienne liée à la Rainbow Arch (Un jeune indien poursuivi s'est jeté en bas des rochers pour échapper à ses ennemis et sa fiancée désespérée l'aurait suivi, le Grand Manitou les aurait alors récompensé en bâtissant au dessus du lieu de leur repos éternel cette magnifique formation rocheuse en forme d'arc en ciel). On a aussi l'occasion d'admirer une diligence conduite magistralement par un driver qui sait s'y prendre. Les personnages sont tous bons à commencer par Walter McGrail qui incarne un méchant avec lequel on n'a pas envie de plaisanter. Russell Simpson joue le Colonel de manière plausible, et cerise sur le gâteau, on retrouve Lee Shumway (dans le rôle de l'homme de main Red Cane) un acteur que je viens de découvrir dans The Bat 1926, un film muet excellent et très drôle que je vous conseille vivement, l’ancêtre de Batman encore tellement en vogue de nos jours (on peut voir ce film facilement sur le net en plus). 
 Une fois n'est pas coutume je me fais un peu de pub : http://films-muets.blogspot.com/2012/05/bat-roland-west-1926.html 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!