.

.

Rechercher dans ce blog

lundi 16 juillet 2012

Badman's Territory - Tim Whelan - 1946

Randolph Scott, Ann Richards, George Gabby Hayes, 
Avec une pléiade d'acteurs sympas comme Steve Brodie, Lawrence Tierney, ou Nestor Paiva, Chief Thundercloud, James Warren, Tom Tyler, Ray Collins, Richard Hale et de nombreux "anciens" comme Snub Pollard, Kermit Maynard, Buddy Roosevelt, Neal Hart, Elmo Lincoln, George Chesebro et Ben Johnson, Robert J. Wilke, Morgan Conway. La plupart des acteurs mentionnés n'apparaissent que quelques secondes mais il faut avouer que c'est du beau monde !

79 minutes
Les frères James attaquent un train à l'arrêt dans un bled perdu. Pendant que Coyote Kid (Hayes) fait mine de déposer ses économies pour se rapprocher du train avec son chariot, Frank (Tyler) monte la garde et Jesse s'empare des valeurs. Un quatrième homme McGee, abat un témoin gênant et la bande s'enfuit sans autre problème. 
Poursuivis par des shérifs venus de plusieurs horizons, la bande se dirige vers Quinto, une ville hors juridiction et sans loi où tous les desperados de la région cherchent refuge. En chemin, le shérif Mark Rowley (Scott), son frère deputy John (Warren) et un adjoint se démarquent du shérif Hampton (Conway), un homme ambitieux, injuste et violent. 
En chemin ils tombent sur la bande embusquée et John fait prisonnier Coyote. Alors qu'il le ramène, Hampton tente de soustraire le prisonnier à sa garde pour le faire parler; pour ce faire il n'hésite pas à le menacer et tire sur John qui essaie de s'interposer. Les frère James viennent à la rescousse de Coyote et emmènent le blessé avec eux. Un peu plus loin, le deuxième adjoint de Mark est tué d'une balle dans le dos et le tueur, McGee, réussit à dérober le cheval du shérif.
De loin Mark aperçoit les hommes emmenant son frère blessé et Hampton lui ment au sujet de la scène. Il emprunte donc un cheval  pour se rendre à Quinto.

Non loin de Quinto, il fait la connaissance d'une jeune femme, Henryetta Alcott (Richards) qui tient le journal local. Celle-ci lui déconseille de garder son étoile en ville.
A leur arrivée en ville, ils surprennent Ben Wade le propriétaire du saloon qui mure l'imprimerie d'Henryetta qui fait campagne pour une honnête ville. Mark s'interpose et le colonel (Colins) fait son apparition et calme les esprits.

 A l’hôtel Mark suit Coyote qui l'emmène dans la chambre où doc Quillan soigne son frère John, sous le regard des frères James. Voyant la scène et ne se sentant pas menacé, Mark s'avance et reconnait le docteur, un ancien accusé supposé être mort. Les hommes sympathisent.
 
Une course de chevaux est organisée le lendemain et McGee parie sur son cheval. Mark comprend qu'il s'agit de son cheval volé, efface le nom de la liste et se rend à l'écurie. McGee le provoque et se fait abattre. Une certaine Belle Starr vient féliciter Mark sous le regard jaloux d'Henryetta ...
Je m'arrête là. Le croirez-vous ? Ce n'est que le début de ce film et pourtant il est déjà riche en action et personnages divers. Bien sûr il ne s'agit que d'une fantaisie sensée réunir tous les bandits dont les noms sont parvenus jusqu'à nos jours. Les frères James, les Dalton, Sam Bass, Belle Starr ... Aucune reconstitution historique donc, mais plutôt une sympathique fiction mêlant tous ces personnages sans volonté historique aucune.
L'action est constante, les personnages ont une certaine dimension humaine, à tel point qu'on a de la peine à savoir qui sont les gentils et qui sont les méchants dans cette histoire, à part Hampton et McGee qui sont très clairement estampillés. Les autres le sont de manière plus ou moins marquée, dans le fond même les soit disant gentils ne le sont pas forcément, d'ailleurs le frère du héros dévie lentement du mauvais côté de la loi, tant les bandits sont montrés de façon sympathique. 
 

On finit par s'attacher à tout le monde, aussi aux indiens qui cohabitent sans problème. Bref, Quinto devient presque une espèce de ville utopique idéale qui se gère dans le respect et la liberté, ou presque, ce qui en fait un film à la fois étonnant et intéressant.
On se fait plaisir en regardant Randolph Scott et son calme légendaire, Gabby Hayes et son dentier, Lauwrence Tierney, Tom Tyler et Steve Brodie incarnent de belle manière les bandits Jesse et Frank James et Bob Dalton,  Morgan Conway est antipathique comme il se doit. Le seul bémol à mes yeux c'est Ann Richards dont l'articulation semble forcée. Par contre j'ai bien aimé le personnage de Meg, joué par Virginia Sale, mais évidemment elle n'a pas le physique désiré pour incarner l’héroïne féminine ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!