Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

dimanche 21 octobre 2012

Joe Dakota - Richard Bartlett - 1957

Jock Mahoney, Luana Patten, Charles McGraw, Claude Akins, Lee Van Cleef, Anthony Caruso, Paul Birch, George Dunn, Barbara Lawrence

79 minutes



Un étranger (Mahoney) arrive dans un patelin perdu, Arborville. Personne dans la rue, personne dans le general store. Alors qu'il est sur le point de repartir une jeune fille (Patten) apparait au coin d'une maison et lui dit que les habitants travaillent. Plus loin, l'étranger découvre toute la petite communauté occupée à amorcer un puits de pétrole. Il fait mine de se montrer intéressé et pose de nombreuses questions. Lorsque par contre il entre jeter un coup d’œil dans la cabane attenante, les hommes s'en prennent à lui. Comme il s'incruste il reçoit un bain de pétrole forcé. Plus tard de retour dans la petite ville, il se procure des vêtements et pose des questions sur l'indien qui habitait la petite cabane. La jeune fille lui dit que son nom était Joe Dakota et qu'il aurait quitté la région.
L'homme insiste et débarque dans le saloon où les hommes discutent. On apprend ainsi qu'ils comptent beaucoup sur ce puits appartenant à Cal Moore (McGraw) qui le partage avec tous. Deux d'entre eux (Van Cleef et Akins bien sûr) tentent de le faire partir en inventant un jeu sensé permettre de déterminer qui paie les boissons au final en s'envoyant de jolis coups de poings; l'étranger participe aimablement et s'en sort très bien. Il déclare alors s'installer dans SA cabane, celle de l'indien du puits de pétrole. Les commentaires vont bon train. Qui diable est cet étranger ? Le fils de Joe Dakota ? 
Ce western est différent de ce qu'on peut voir habituellement. L'étranger n'est pas armé, il reçoit quelques dérouillées, se montre aimable et courtois. Les spéculations vont bon train et gardent le spectateur vigilant : même si l'action n'est pas très rapide on ne s'ennuie pas une seconde. Il y a une touche d'humour, du suspens et de la romance. Jock Mahoney se montre tout à fait à l'aise dans ce rôle d'homme sûr de lui et tranquille. 
Il y a bien sûr quelques points qui ne tiennent pas la route et qui provoquent des questions mais cela ne nuit pas à l'ensemble en général. On a la chance de voir de nombreux bons acteurs, Charles McGraw, Paul Birch (que l'on peut entre autres voir dans le rôle du chef du Lieutenant Gerard dans le Fugitif), Anthony Caruso (qui a tourné de nombreux films avec son ami Alan Ladd), Claude Akins et Lee Van Cleef que l'on ne présente plus, sans oublier l'excellent George Dunn et les deux très belles femmes qui ne déparent pas dans le film.

Un excellent moment assuré. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!