.

.

Rechercher dans ce blog

mercredi 3 avril 2013

The Proud Ones / Le Shérif - Robert D. Webb - 1956


Un western qui mérite le détour avec une pléiade d'acteurs comme on les aime : Robert Ryan, Jeffrey Hunter, Virginia Mayo, Walter Brennan, Arthur O'Connell, Robert Middleton,  etc...

Une petite ville bien tranquille et sans histoire se prépare à accueillir un premier troupeau de vaches qui bientôt sera suivi de nombreux autres et bien sûr les futurs consommateurs accompagnant les troupeaux ne tarderont pas à faire halte dans la ville. 
 L'augmentation de clients fait monter les prix et provoque l'ouverture d'une maison de jeux/bar tenu par Honest John Barrett (Middleton, toujours inquiétant). Barrett est un vieil ennemi de Cass Silver, le shérif (Ryan) qui tente de faire régner la loi. 
Les choses se compliquent avec l'arrivée de Thad Anderson (Hunter), venu venger son père, un ancien homme de main de Barrett abattu par Cass. 
Inquiète, Sally (Mayo) qui tient le restaurant local, essaie de faire quitter la ville à Cass qui tient mordicus à poursuivre son travail malgré une vision déficiente suite à un coup sur la tête ... 
Après l'arrestation de plusieurs hommes de main de Barrett, et la mort d'un autre, les habitants, heureux de faire leur beurre avec tous ces nouveaux arrivants, tentent de faire partir Cass en lui demandant de signer sa lettre de démission, mais Cass ne l'entend pas de cette oreille ....

Ce film a dû inspirer Rio Bravo avec lequel ce film a beaucoup de similitudes (Howard Hawk 1959)
Un très chouette western, sans temps mort !
Du beau monde, Ken Clark et Rodlofo Acosta dans les rôles des hommes de main de Barrett ou Arthur O'Connell et Walter Brennan dans less rôles de adjoints du shérif font du bon travail. 
L'intérêt réside dans la construction du film : un shérif qui fait régner la loi, la belle du restaurant qui l'aime et veut le protéger, la crapule qui veut s'enrichir et éliminer le shérif, le jeune homme qui cherche à se venger ... Celui-ci apporte une touche d'intérêt supplémentaire puisqu'on ne sait pas auprès de quel camp il va se ranger ...  Le tout est soutenu par de bons acteurs ! Un classique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!