Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

lundi 14 avril 2014

Thunderhoof - Phil Karlson - 1948


Scotty (Preston) poursuit son rêve de capturer le superbe étalon Thunderhoof dans le désert. Il est accompagné de sa femme Margarita (Mary Stuart), une jeune femme qu'il a sortie d'une cantina et du Kid (William Bishop), un jeune homme qu'il a sauvé autrefois des sables mouvants. 
Scotty ramène le kid ivre et l'assomme lorsqu'il veut quitter le campement. Mais le Kid veut vivre sa vie, d'autant plus qu'il est amoureux de Margarita. 
Dans le désert, alors sur les traces du cheval sauvage, Kid menace Scotty de son revolver mais celui-ci riposte et les deux hommes se battent au bord d'une falaise avant que Scotty n'aperçoivent Thundehoof. Les deux hommes lient leurs forces pour capturer l'étalon qu'ils attrapent au lasso. Dans l'action Scotty est jeté à terre et se casse la jambe.
Le Kid le ramène au campement avec l'animal qui renâcle. Margarita s'affaire et Kid remet la jambe à sa place avant de placer une attelle. Maintenant tous trois sont dépendants les uns des autres et prennent le chemin du ranch où Scotty veut commencer son élevage de chevaux à l'aide de Thunderhoof. Sa jument le suit de loin mais la traversée ne fait que commencer, la nourriture vient à manquer et le chemin est long, sans compter que Scotty souffre énormément.
Menés par le Kid ils finissent par trouver une maison dans les montagnes où ils s'installent. Les habitants ne semblent pas loin, pourtant il n'y a personne. Pendant que Scotty récupère et dort Margarita et Kid se rapprochent. Mais Scotty veille au grain et décide de reprendre la route. Au cours d'une étape son cheval est blessé par un puma et devra être abattu. Dès lors il ne reste au Kid qu'à dompter Thunderhoof sous la menace du revolver de Scotty ...

Dans le désert deux hommes et une femme sont à la poursuite d'un rêve : capturer le superbe Thunderhoof et commencer enfin une nouvelle vie. C'est une histoire terrible d'amour-haine et de jalousie. Un soupçon de loyauté fait durer le suspens mais c'est aussi l'histoire d'une promiscuité un peu délicate, voire assez malsaine. C'est donc plutôt un western psychologique !
Le jeune homme souhaite se libérer de la coupe de l'homme qui lui a autrefois sauvé la vie, de même Margarita qui a épousé cet homme plus âgé. Tous deux ont payé le prix, comme tout doit se payer dit Scotty. Mais Scotty tient à son rêve de vivre à trois dans son ranch, et l'impose aux deux jeunes. Il devient dès lors tyrannique et on comprend alors l'animosité que Kid doit ressentir envers ce type qui a tout. La haine des deux hommes grandit de façon sournoise grâce à l'agent déclencheur : Margarita !
L'action est très simple et peu nourrie, tout se joue entre les trois protagonistes et leurs sentiments les uns envers les autres. L'action lente se passe en extérieur et dans la cabane. 
Mary Stuart, magnifique dans le rôle de cette jeune femme un peu sauvage et William Bishop séduisant et plein de la fougue de la jeunesse font face à un Preston Foster vieillissant mais tenace.
Pour couronner le tout on a le magnifique Dice dans le rôle de Thunderhoof. 

William Bishop et Mary Stuart s'offrent une parenthèse musicale très agréable dans la cabane. Je n'ai pas réussi à déterminer si tous deux chantent (et joue de la guitare pour William Bishop) ou sont doublés.

A noter qu'en principe on ne meurt pas aussi vite de la fièvre typhoïde.

 


Preston Foster, Mary Stuart, William Bishop, Dice,

77 minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!