Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

dimanche 13 octobre 2013

Brave Warrior / La Levée des Tomahawks - Spencer Gordon Bennet - 1952

Jon Hall, Christine Larsen, Jay Silverheels, Michael Ansara, Harry Cording, James Seay
73 minutes
Au début du XIXe siècle, en Indiana un conflit oppose les Etats-Unis et la Grande Bretagne. Les deux pays se battent pour obtenir le soutien des Shawnee mené par leur chef Tecumseh et ainsi se ménager le plus grand territoire possible. Tecumseh est un artisan de la paix car les Etats-Unis lui livrent des vivres.
 Le frère de Tecumseh, dit le Prophète, veut mener son peuple à la guerre et défie son frère qui le vainc. Du coup le Prophète et ses hommes quittent le village et décident d'attaquer la tribu du Chef Litttle Cloud, lui aussi un pacifiste. Mais ses plans sont contrecarrés par Steve Ruddell qui détruit le pont menant chez leurs alliés. Le Prophète rejoint ensuite les troupes de la Grande Bretagne.
A Vincennes, le Général Proctor de l'armée du Roi se rend chez l'un de ses espions, MacGregor. Avec Barker, les trois hommes complotent pour semer la zizanie. La fille de MacGregor ignore tout des agissements de son père.
Tecumseh se rend auprès du Gouverneur Harrison, un homme qui veut montrer ses bonnes intentions et qui promet aux indiens de leur construire une ville comme celle des blancs, Tippecanoe ...


Autant dire que ce film n'a rien à voir avec les vérités historiques, ou du moins ce qu'on en sait. Harrison était bien le gouverneur de l'Indiana et futur neuvième Président des Etats-Unis mais en réalité c'est sur son ordre que le village de Prophetstown fut incendié durant la bataille de Tippecanoe en 1811.
Il y a quelques éléments intéressants toutefois, dont le fait que Jay Silverheels incarne de jolie manière un indien pacificateur visionnaire, qui imagine son peuple vivant en paix dans des villages mêlant les siens et les blancs, avec des écoles, etc. Lui-même se voit épouser l’héroïne ...
Bien que son nom figure en tête d'affiche et que le titre soit inspiré par son rôle, on ne voit Tecumseh qu'assez peu dans le fond et il prouvera sa bravoure en se battant contre son frère incarné par Michael Ansara, porteur d'un patch de borgne.
Les vêtements des troupes militaires et les mousquets semblent assez réalistes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!