Edmund Cobb et Grace Cunnard

Edmund Cobb et  Grace Cunnard
Une magnifique photo de studio du fameux badman Edmund Cobb et de sa partenaire Grace Cunnard lors du tournage du serial muet de 1926 ‘Fighting with Buffalo Bill’.

Rechercher dans ce blog

dimanche 6 avril 2014

The Timber Trail - Philip Ford - 1948

Monte Hale/Monte Hale
Lynne Roberts /Alice Baker
James Burke /Jed Baker
Roy Barcroft /Big Bart
Francis Ford/Ralph Baker
Robert Emmett Keane /Jordon Weatherbee, Banker
Steve Darrell /Sheriff
Fred Graham/Henchman Frank
Wade Crosby/Henchman Walt
Eddie Acuff   /Telegraph Operator
Foy Willing/Guitar Player (Riders of the Purple Sage)

A un croisement de routes, Monte, un cowboy qui se rend à Reno participer à un rodéo attend une diligence en chantonnant doucement. A son arrivée, il découvre avec surprise qu'une femme la conduit et se demande s'il ne va pas prendre celle du lendemain mais la jeune femme, Alice Baker, lui annonce qu'elle sera de toute façon la même conductrice demain et lui demande d’ôter son revolver s'il souhaite monter à bord. Après lui avoir tendu son arme, comme il ne se décide pas elle démarre et Monte n'a que le temps de grimper à bord. Un peu plus loin la diligence est attaquée par la bande de Big Bart, un bandit qui sème la pagaille sur les lignes du télégraphe et du transport en diligences afin de s'accaparer le monopole des communications locales. Alors qu'un bandit commence à endommager une roue pour empêcher tout déplacement, Monte se saisit du fouet qu'il assène sur les têtes des deux bandits lui faisant face ce qui permet leur fuite.
Dès lors Alice est fermement décidée à l'engager pour le garder auprès d'elle mais Monte refuse toutes les propositions et persiste dans son idée de se rendre au rodéo, malgré la jeune femme qui déploie tous ses charmes, allant même jusqu'à lui offrir son cheval. Le père d'Alice, Jed, possède la compagnie, son oncle Ralph construit le télégraphe. Les deux hommes sont ennemis, persuadés qu'ils sont d'être des rivaux sans scrupules grâce aux actions de Bart et sa bande. Lorsque Monte se décide enfin à quitter la ville, Bart lui donne une bonne correction pour le pousser à quitter les lieux au plus vite ce qui fait effet contraire, Monte se décide à rester pour aider ses nouveaux amis ...


Un très chouette western que l'on suit avec grand plaisir. Monte est un homme aux gestes posés, il est calme et attachant tout en étant un cavalier hors pair.
Foy Willing et ses Riders of the Purple Sage chantent quelques chansons très agréablement, un groupe peut-être un peu moins connu que les Sons of the Pionners mais dont le talent est tout à fait à la hauteur.
L'action est donc pimentée d'humour et de romance, le tout dans un soupçon de légèreté, quelques combats sont très bien montés et plutôt violents, Monte démontre une belle énergie face à Roy Barcroft et ses hommes.  Il y a pas mal d'éléments pour étoffer le film, la querelle entre les deux frères, la romance entre un Monte qui essaie d'échapper aux stratégies de la belle Alice, les bandits, les garçons d'écurie alias les Riders of the Purple Sage qui passent leur temps à jouer au morpion au lieu de travailler, des chouettes chansons, de belles bagarres, bref, que peut-on vouloir de plus ?
Injustement noté sur IMDB, c'est un très bon film de Monte Hale à mes yeux.

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!