Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

lundi 3 novembre 2014

Song of Idaho - Ray Nazarrro - 1948

Le sponsor d'une émission de radio, les chaussures Nottingham, annule le programme de King Russell et de ses amis. 
Les Hoosier Hotshots se rendent voir le directeur mais ne provoquent que des catastrophes. Alors qu'ils critiquent le directeur qui ne veut pas les recevoir, son fils Tommy les enregistre et les force à l'emmener au ranch de King qui y vit avec sa mère.
Justement le jour de leur arrivée King reçoit un journaliste qui devrait lui permettre de recouvrer son émission. Pour faire bonne figure, King imagine un transport en diligence et organise une attaque de bandits. 
Mal lui en prend car le journaliste en question est une femme Eve Allen, et elle apprécie modérément l'accueil, d'autant plus que Tommy, arrivé sur les lieux de l'attaque est ravi de participer à l'aide de son revolver d'enfant et saute sur le siège de la diligence en fouettant les chevaux qui s'emballent. 
Lorsque les choses se calment un peu, tout ce petit monde se retrouve au ranch mais Tommy ne cesse d'inventer de nouvelles catastrophes ce qui rend tout le monde complètement fou. King est partisan de la fessée mais Eve le dissuade de frapper l'affreux jojo ...

Bon vous l'avez compris, ce n'est pas vraiment un western. L'action se passe dans les années 40 et tourne autour des chansons qui sont fort nombreuses. Les Hoosier Hotshots sont pénibles, ils s'excitent pour un oui ou pour un non et leur musique est sensée être drôle mais le résultat est lourd et démodé. Le petit garçon finit par recevoir sa fessée, au grand plaisir du spectateur qui lui l'aurait donnée depuis belle lurette !
Les Hoosier Hotshots ont eu un certain succès entre 1944 et 1950 et ont tourné dans 17 films durant ces années.
Les autres groupes, les Sunshines Boys and Girls et les Starlighters sont de facture plus classique et agréables à écouter. Ces groupes ont tourné dans quelques films dans les années 40. 
Ce film est un alibi pour passer tous ces groupes et l'action très enfantine n'est pas palpitante du tout, bref, vous ne raterez rien si vous ne voyez pas ce film !

69 minutes
Kirby Grant ... King Russell
June Vincent ... Eve Allen
Tommy Ivo ... Junior Nottingham
The Hoosier Hotshots ... Musicians
Paul Trietsch ... Hot Shot Hezzie
Ken Trietsch ... Hot Shot Ken
Dorothy Vaughan ... Sara Mom Russell
Emory Parnell ... J. Chester Nottingham
The Sunshine Boys ... Musicians
The Sunshine Girls ... Singing Trio
The Starlighters ... Singing Quintet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image