Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

mercredi 25 juillet 2012

Thunderbolt's Tracks - J.P. McGowan - 1927

Né le 25 Juillet 1896 dans l'Etat du Michigan
 Jack Perrin, Pauline Curley,

environ 55 minutes
Après la première guerre mondiale, deux US marines en permission se rendent à l'Ouest à cheval. Le sergent Donovan (Perrin) encourage le caporal Flannagan (Tenbrook) qui semble avoir bien de la peine à rester en selle sans souffrir !
Arrivés dans une petite ville, ils se rendent dans un restaurant. Justement Buck Moulton (Laidlaw) et trois de ses hommes terrorisent les tenanciers après avoir chassé les clients sans ménagement. Alice (Curley) Speedy (Royce), Red (Barton) et Pop Hayden (Henderson) n'osent bouger sous la menace de ces quatre hommes qui font la loi dans la ville. Larry et Biff entrent innocemment et commandent à boire. Bien sûr Moulton fait le fanfaron mais Larry lui envoie un magistral coup de poing qui fait fuir les bandits. Biff et Larry font la connaissance de la famille Hayden qu'ils venaient justement retrouver car ils étaient amis avec Jimmy, le fils Hayden décédé durant la guerre. Ils rapportent même quelques uns de ses effets. Les Hayden expliquent qu'ils avaient un ranch mais que Moulton les empêche d'accéder à l'eau. Aussitôt Larry et Biff décident de rester pour prêter main forte à la famille Hayden qui est bien démunie face à ces malfrats ..

Un film qui mélange les genres de manière assez étonnante. Prenez deux marines en uniforme, mettez-les à cheval, plantez un décors de l'Ouest, parsemez de jolies filles, ajouter de belles bagarres et des combats de boxe, saupoudrez de quelques bombes lacrymogènes et de masques à gaz et mélangez le tout ... vous obtiendrez un film étrange mais qui passera comme une lettre à la poste. Passé la surprise de découvrir les deux héros en uniformes de la marine, on passe un bon moment quand même grâce aux surprises qui jalonnent le film : en effet Biff qui passe son temps à jouer à l'andouille est capable de creuser une tranchée en quelques minutes à l'aide d'un casque ! Un combat de boxe magistral (qui permet de constater de Jack Perrin est en pleine forme !) clot le film en beauté. Bref, ce n'est pas intellectuel mais ça se laisse voir.

Jack Perrin n'a pas le physique du héros traditionnel mais semble d'une gentillesse confondante. Il caresse avec une immense douceur un chat ou son magnifique cheval Starlight et se montre très souriant quoi qu'il arrive.
Il est né le 25 juillet 1896, c'est donc son anniversaire aujourd'hui. Ce petit topo est à sa manière un petit clin d’œil en sa direction, où qu'il soit.

Billy Lamar alias Buzz Barton tourne ici dans l'un de ses tout premiers rôles. Pauline Curley et Ruth Royce sont charmantes.
Outre le magnifique Starlight the Horse, nous trouvons aussi Rex the Dog, un beau chien très intelligent.

1 commentaire:

  1. Bonne idée Lou de rendre un petit hommage à Jack pour sa naissance...hélas méconnus pour beaucoup

    Il nous quitta en 1967.

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!