La famille Winter

Un livre parut aux éditions 10/18 en septembre 2017.

Il retrace l'épopée d'une famille de bandits impitoyables depuis sa genèse durant la guerre civile jusqu'à sa dissolution à la fin du XIXe.

Le résumé: Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante et ultraviolente se tient un leader glacial et sans cœur, Augustus Winter, un homme doté d'une résistance presque pathologique aux règles de la société et d'un don surnaturel pour la boucherie. De leur service de mercenaires lors d'une élection brutale à Chicago à leur travail en tant que chasseurs de primes dans les déserts de l'Arizona, il y a une logique hypnotique à la morale sombre de Winter qui se joue, à maintes reprises, dans un carnage impitoyable.

Rechercher dans ce blog

samedi 14 juillet 2012

Galloping On - Richard Thorpe - 1925

Hal Taliaferro, Jessie Cruzon, Slim Whitaker, Louise Lester
51 minutes

Wally Moore (Wales) sort de prison après deux ans passés à l'ombre. Sur le quai de la gare de la petite ville qui l'a vu grandir, sa mère (Lester) l'attend. Alors que tous deux se rendent à la maison sous les yeux suspicieux de nombreux citoyens dont ceux de Jack Bowers (Whitaker) l'homme qui a commis le vol dont a été accusé Wally avec la complicité du banquier Brown. Alors qu'ils traversent la petite ville, les chevaux du char de la petite fille du banquier s'emballent. Wally bondit prestement sur un cheval et rattrape la petite fille juste avant que la carriole ne se renverse. Le banquier les rejoint en voiture et promet d'aider Wally si besoin est.
Arrivé à la maison, Wally apprend par sa mère que leur ranch familial a été saisi par la banque qui n'a pas renouvelé l'hypothèque sous prétexte que Wally était en prison. La mère avait contracté une dette pour pouvoir nourrir le bétail qui a été par la suite volé. Les voleurs n'ont jamais été retrouvés par le shérif.

Madame Moore vit maintenant dans une petite cabane en bordure de ville. Sa seule amie est la fille du shérif, Helen (Cruzon) qui lui fait régulièrement des visites amicales. Helen est bien contente de retrouver Wally qui de son coté n'est pas indifférent aux charmes de la jeune fille. 
Un jour Helen est importunée par Jack Bowers qui voudrait qu'elle accepte, de force, son invitation à danser avec lui. Helen lui résiste et Wally vient à sa rescousse. Une violente bagarre commence et le shérif met Wally à l'ombre. Sous un fallacieux prétexte le shérif et ses hommes sont éloignés tandis que quelques hommes dévalisent la banque ...


le 5e film de Wally Wales, ou Floyd ou Hal Taliaferro. Un western mi urbain mi rural.
Il est très intéressant de voir les décors de ville de l'époque, les poteaux électriques, les maisons, les premières voitures qui cohabitent avec les chevaux. Tout ceci crée une ambiance très particulière et donne une authenticité indéniable.
Wally Wales est mignon tout plein et se montre touchant dans les scènes où il retrouve sa mère. Le final, plein d'action, est amusant.
Est-ce Wally Wales lui-même qui effectue un triple saut périlleux pour échapper à un agresseur ? Impressionnant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image