Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

mardi 24 juillet 2012

Revolt at Fort Laramie / Révolte à Fort Laramie -Lesley Selander-1957




  Après avoir réalisé deux Westerns – The Broken Star et Quincannon -  pour le compte de la maison de production Bel Air dont Howard Koch est le producteur, notre ami de la série B Lesley Selander revient avec Revolt at Fort Laramie. Hélas, les auteurs de talent des deux films précédents – Clifton Adams et Will Cook - sont remplacés ici par Robert C. Denis spécialiste des séries télévisées. Pourquoi Koch a-t-il payé ce type pour écrire ce film pompé de Virginia City et d’autres Westerns consacrés à la cavalerie américaine ?

  Le Major Dradner  commande le Fort Laramie lorsque la prise du fort Sumter déclenche la guerre de Sécession. D’origine de Virginie, il se sent attirer pour les forces confédérées comme un quart des soldats du fort qui sont sous ses ordres.

Mais cet homme d’honneur ne peut trahir l’Union qui lui a fait  confiance. Une forte dissension émane dans le fortin. A tel point, que les sudistes décident de partir pour rejoindre le Texas.

Bientôt le Major attribue le rôle de commandant du fort au Captain Tenslip  qui doit se marier d’ici peu avec  sa fille.

En conséquence, les forces de fort Laramie se retrouvent insuffisantes pour faire face aux Sioux qui se montrent hostiles tant aux soldats du fortin qu’aux sudistes qui doivent traverser le territoire de Red Cloud.

  Lesley Selander, malgré quelques bons affrontements entre cavaliers de l’Union et Indiens, se montre guère à l’aise dans ce Western ou tout le monde st gentil et méchant à la fois. L’auteur n’a pas su trancher. Gregg Palmer, tout comme Tony Martin dans Quincannon est un acteur qui détient le premier rôle mais qui manque de consistance.

Quant à John Dehner, il n’a jamais été aussi mauvais. Durant les attaques des Sioux qui s’en prennent aux soldats abrités derrière leurs caravanes il tire sur ses assaillants en présentant une cible de choix. Son comportement est tellement énorme que l’on a du mal à comprendre pourquoi Selander ne lui a pas demandé de se planquer. Hormis ce détail, John Dehner ne s’est jamais montré aussi mauvais acteur.
 D’une façon générale, ce Western se noie dans le conventionnel et Lesley Selander s’est contenté de réaliser ce film sans y croire une seule minute. Du moins est-ce ce que j’ai ressenti.
 Au générique :


John Dehner / Maj. Seth Bradner

Gregg Palmer / Capt. James 'Jamie' Tenslip

Frances Helm / Melissa Bradner

Don Gordon / Jean Salignac

Robert Keys / Sgt. Darrach

William 'Bill' Phillips / Serrell

Cain Mason / Ezra

Robert Knapp / Lt. Chick Waller

Eddie Little Sky / Red Cloud

Harry Dean Stanton / Rinty 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!