Edmund Cobb et Grace Cunnard

Edmund Cobb et  Grace Cunnard
Une magnifique photo de studio du fameux badman Edmund Cobb et de sa partenaire Grace Cunnard lors du tournage du serial muet de 1926 ‘Fighting with Buffalo Bill’.

Rechercher dans ce blog

samedi 6 février 2016

The Virginian - Tom Forman - 1923

Dans le Wyoming, au ranch du juge Henry (Ross), le Virginien (Harlan) travaille comme homme de main en compagnie de son meilleur ami Steve (O'Malley), de Shorty (Hatton) et d'un certain Trampas (Simpson), un homme peu honnête.
Un jour la diligence qui passe non loin du troupeau rate un pont et finit dans la rivière. Le Virginien va à la rescousse de sa passagère qui se trouve être la nouvelle Schoolmarm Molly Woods (Vidor), une jeune fille de bonne famille éduquée dans le Vermont (de Bennington il me semble).
Celle-ci est assez affolée par ce qui lui arrive et se cramponne au jeune homme plutôt étonné, qui la raccompagne à la diligence en semonçant le conducteur qui a abusé de la bouteille pendant le trajet.
Le Virginien est tout de suite intéressé par Molly, mais celle-ci joue la jeune fille distante pendant un temps. Quelques mois passent durant lesquels des voleurs de bétail sévissent dans la région.

Le Virginien, à sa grande tristesse, surprend son ami Steve en train de modifier la marque du Ranch Henry et soupçonne Trampas de l'entraîner sur une mauvaise pente; D'ailleurs Trampas, prétextant aller chercher de l'or, quitte tout soudain le ranch en compagnie de Shorty et de Steve, et les vols continuent de plus belle.
Le Virginian devenu contremaître du ranch est nommé à la tête d'une posse chargée de faire stopper les vols ...
 
Raymond Hatton
Une excellente version du célèbre Virginien ! Kenneth Harlan compose un Virginien tout à fait crédible, consistant et solide (et séduisant en plus !) : 
une sacrée présence,assurément (de même sa magnifique monture personnifiant son cheval Monte d'ailleurs !).Le scénario suit le livre au plus près, contrairement au film tourné en 1929 avec Gary Cooper, beaucoup plus bâclé à mes yeux. 
On y trouve la scène où Le Virginien est blessé et soigné par Molly, la scène de la diligence du départ, etc. Bref, le tout est cohérent. 
Le caractère est respecté, le Virginien incarné est droit, intègre, simple tout en étant innocent, léger et malicieux !
Florence Vidor campe la jeune fille bien éduquée de fort belle manière, Pat O'Malley incarne Steve de manière touchante, de même Raymond Hatton est émouvant lui aussi dans le rôle de l'innocent Shorty sans méchanceté, et Russell Simpson est peu sympathique, comme son rôle l'exige !
J'ai eu grand plaisir à suivre ce film : cette version m'a paru bien meilleure que toutes celles vues précédemment (la version de Cecil B. DeMille avec Dustin Farnum, 1914 se trouve aussi sur ce blog)
Ce film a été éclipsé à sa sortie par ‘The Covered Wagon’ : C'est fort dommage et non mérité !
Kenneth Harlan
Citations (de mémoire !) :
Trampas au Virginien : YOU---, deal the cards !
Le Virginien à Trampas : When you call me that ... SMILE !

Molly Wood au Virginien: I believe I do like you
Réponse : Miss Wood you are a gentleman

Steve au Virginien: If I do not have more sense than a crazy hen, why should you worry ?

Une durée de 84 minutes

Coté tournage
Alabama Hills, Lone Pine Californie

Kenneth Harlan     ...The Virginian
Florence Vidor     ...Molly Woods
Russell Simpson  ...Trampas
Pat O'Malley       ...Steve
Raymond Hatton   ...Shorty
Milton Ross         ...Judge Henry
Sam Allen  ...Uncle Hughey
Bert Hadley   ...Spanish Ed
Fred Gamble...Fat Drummer 

Quelques captures d’écran.






La rencontre
Le touchant message de Steve à son vieil ami ....
You'll love me ...

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!