Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

samedi 9 juillet 2016

Santa Fe Marshal / L' Envoyé de Santa Fé - Lesley Selander - 1940


Envoyé mettre fin aux agissements d'une bande de voleurs très habiles, le marshall Cassidy croise sur son chemin un cirque ambulant, mené par Doc Rufus Tate, un beau parleur qui cherche à vendre son produit miracle tout en produisant des spectacles peu passionnants mettant en scène sa fille Paula et un assistant féru d'hypnotisme. 
Hoppy décide de se joindre incognito à la petite troupe qui fait son entrée en ville après avoir été priée de partir dans la direction opposée par deux bandits mal intentionnés.
Hoppy fait alors la connaissance de Ma Burton, une femme qui a l'estime de ses concitoyens mais qui est en réalité le cerveau des bandits ...
Rythme très lent pour cette aventure qui ne comporte pas de troisième larron pour une fois, Britt Wood étant occupé à essayer d'hypnotiser les badauds. Pas de chanson non plus, du moins pas dans le style habituel : ici Bernadene Hayes interprète une chanson incorporée au spectacle. Russell Hayden fera son apparition après presque un bon quart d'heure. 
Earle Hodgins parle beaucoup et du coup l'action est très molle. Certes, les paysages sont toujours aussi beau mais on a de la peine à se passionner pour cette histoire. Dommage, les femmes à la tête de bandits donnent souvent lieu à des actions intéressantes, ce n'est pas le cas ici.
William Boyd est très chic dans son costume cravate, par contre l'accoutrement de liseur dans les pensées est assez loufoque.
Après des débuts au cinéma jusqu'en 1920, Marjorie Rambeau voit sa carrière reprendre environ 10 ans plus tard.
 Le lieu de tournage

Santa Clarita, California, USA

  68 minutes

William Boyd ...
Bill Hopalong Cassidy
                                            Russell Hayden ...
Lucky Jenkins

Marjorie Rambeau ...
Ma Burton

Bernadene Hayes ...
Paula Tate (Paula Bates in credits)

Earle Hodgins ...
Doc Rufus Tate (Doc Bates in credits)

Britt Wood ...
Axel

Kenneth Harlan ...
Blake

William Pagan ...
Flint

George Anderson ...
Tex Barnes

Jack Rockwell ...
John Gardner

Eddie Dean ...
Town Marshal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image