Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

vendredi 22 avril 2016

Whispering Smith / Smith le taciturne - Leslie Fenton - 1948



Envoyé par le grand patron des chemins de fer, le détective Luke Smith enquête sur des pillards de train qui sévissent dans une région du Colorado où vivent un vieux copain, Murray Sincler, et sa femme Marian que Smith a aimée naguère.

En chemin il tombe dans une embuscade des frères Bartons et doit se résoudre à abattre son cheval avant de poursuivre sa route.
Par une nuit pluvieuse il atteint la ligne de chemin de fer et allume un feu pour arrêter le train. Justement son vieux copain Murray conte ses exploits à ses collègues de train lorsque Luke fait son apparition. Un message leur apprend que les frères Barton sont dans les parages.
De leur coté les frères Barton prennent le contrôle de la petite gare de Coyote Creek en abattant le télégraphiste et sont sur le point de brandir une lanterne rouge pour stopper le train lorsque celui-ci s'arrête.
Lorsque l'un des frères menace le conducteur Luke réussit à s'interposer avant de mettre deux bandits hors d'état de nuire. Le troisième, Blake, réussit à s'enfuir avant que Luke ne s'effondre, blessé par balle.

Smith se réveille à Medicine Bend chez Murray et Marian qui l'hébergent durant sa convalescence, ce qui ne manque pas de raviver de tendres sentiments chez Marian, qui laisse échapper quelques regrets au sujet d'une hypothétique relation qu'ils auraient pu avoir.
Murray se rend en ville où il doit faire son rapport au chef local de la station de Medicine Bend, rapport qui aurait dû être rendu depuis quelques jours ...



Sans conteste l'une des plus belles intros du western, voire la plus belle à mes yeux. Soutenu par la superbe musique d'Adolph Deutsch, un cavalier traverse de hautes montagnes au printemps. La neige a tout juste fondu et aucun chemin n'est visible. Puis, après de nombreuses heures, le cavalier descend vers une vallée verdoyante. A un petit cours d'eau il fait boire son cheval. 
Peu après s'être remis en route, le cavalier essuie un premier coup de feu tiré par les Bartons bien embusqués qui le tiennent en joue à distance ... Après le début que vous connaissez Smith retrouve la civilisation et la chaleur humaine petit à petit. D'abord auprès de la réconfortante Marian, ensuite auprès de ses amis qui tiennent la pension.

Je le dis d'emblée, ce film fait partie de mes westerns favoris. Dans un film en couleurs, jamais Alan Ladd n'a été plus beau. Ici il incarne un homme de conviction et de haute moralité. Une souffrance intérieure latente permanente est perceptible, il se meut avec calme et assurance, ses actions sont posées et réfléchies, tout cela en fait le prototype même du héros parfait.

Le contraste est très fort entre Ladd/Smith et Preston/Murray. Celui-ci se montre tout d'abord très fier de connaitre Smith et accueille son ami avec plaisir. Son caractère est bien typé, dès le début on comprend qu'il s'emporte et se comporte comme un rustre plein d'assurance qui n'en fait qu'à sa tête. Jusque là il parait encore du bon côté de la barrière ténue entre le bien et du mal même s'il se permettait de piller allégrement la marchandises des trains qui déraillaient pour les revendre à Rebstoke. Son attitude change lorsqu'il comprend que sa femme Marian aime Smith lors de la scène en ville où elle presse son mari de venir à la rescousse de leur ami et qu'elle pleure lorsqu'elle croit le voir mort.  Dès lors Murray va filer du bien mauvais coton ...

Le personnage de Marian est plus ambigu. Elle a quand même vécu cinq ans sans revoir Luke et à sa vue elle comprend qu'elle a épousé Murray par erreur. Il est clair que Smith aurait voulu l'épouser mais qu'il n'avait pas grand chose à lui offrir. On imagine donc qu'il connait son besoin de grands espaces et d'aventures et que son travail a beaucoup d'importance à ses yeux. Le seul tort de Marian est de ne pas savoir cacher ses sentiments car elle est du coup l'élément déclencheur qui pousse Murray encore plus loin dans l'illégalité et cela causera sa perte.

Les deux méchants principaux sont absolument magnifiques : Donald Crisp bien sûr mais aussi Frank Faylen, l'inquiétant Whitey, avec ses cheveux longs blancs et ses petits yeux durs en fentes... A noter que les Bartons étaient bien trouvés aussi dans les peaux de Murvyn Vye, Bob Kortman et Ward Wood, sans compter qu'on aperçoit Eddy Waller, Hank Worden,  Frank Hagney, Ray Teal  ... Du beau monde.

L'action est constante, les images et la couleur sont belles. L'histoire de ces deux amis qui dans le fond s'estiment mais qui finiront par devoir s'affronter est bien montée.

Brenda Marshall a été la femme de William Holden durant 30 ans et c'est le premier western tourné par Alan Ladd.

Une scène marquante du film :
Lorsque Smith tente de faire entendre raison à Murray et que celui-ci le frappe, le regard de Smith est mêlé d'incompréhension et de tristesse car à ce moment Smith réalise qu'il a perdu son ami pour de bon. Le regard de Murray est tout aussi parlant. On comprend que c'est un homme trop fier pour revenir en arrière.


Le film est tiré d'un livre de Frank Spearman que j'avais lu il y a bien longtemps. Si je me souviens bien, il me semble que Smith portait le prénom de Gordon et portait une moustache ... contrairement à ce qu'on pourrait penser il ne murmurait pas mais donne l'explication que ce nom lui est resté car à chaque fois qu'il prenait froid il perdait sa voix lorsqu'il habitait Chicago.


Les lieux de tournage:
*Paramount Studios - 5555 Melrose Avenue, Hollywood, Los Angeles, California
*Sierra Railroad, Jamestown, California
*California

*Paramount Ranch-2813 Cornell Road, Agoura, California

88 minutes

Alan Ladd ...
Whispering Smith

Robert Preston ...
Murray Sinclair

Brenda Marshall ...
Marian Sinclair

Donald Crisp ...
Barney Rebstock

William Demarest ...
Bill Dansing

Fay Holden ...
Emmy Dansing

Murvyn Vye ...
Blake Barton

Frank Faylen ...
Whitey Du Sang

John Eldredge ...
George McCloud

Ward Wood ...
Leroy Barton (as Robert Wood)

J. Farrell MacDonald ...
Bill Baggs

Will Wright ...
Sheriff McSwiggin

Don Barclay ...
Dr. Sawbuck

Eddy Waller ...
Conductor (as Eddy C. Waller)

Ashley Cowan ...
Train Brakeman


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!