Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

samedi 20 août 2016

Joaquin Murrieta

Joaquin Murrieta 1829 - 1853
Joaquin est né dans la ville de Sonora au Mexique sous le nom de Joaquin Murrieta Carrillo.
Sa vie est une véritable légende où plutôt composées de nombreuses légendes car les faits avérés de sa vie sont rares et certains historiens y vont de bon cœur pour embellir son histoire.L’existence même de Joaquin est contestée et il y a pas eu moins de cinq Joaquin, certains Mexicains et d'autres Californiens.
A cette époque ils devinrent des hors la loi par la force des choses et par des informations hasardeuses.
Tous les crimes mystérieux commis de 1849 à 1853 par les Américains d’origines espagnoles furent attribués à Joaquin.
Pour l’histoire ses Aficionados prétendent qu’il a été fouetté en public et que sa femme aurait été violée par des yankees ivres, son frère aurait été tué et on lui  aurait volé sa concession et son bétail.
Pour se venger Joaquin va exercer des représailles contre les riches yankees, tirant à vue dès qu’il en voyait un et apparemment il fit des hécatombes.
Rapidement ses compatriotes en firent un Robin des Bois qui volait les riches pour donner aux pauvres.

Harry Love
Quelque que soit la vérité les californiens autorisèrent Harry Love, un Ranger, à lever une compagnie de vingt hommes pour traquer Joaquin ou les Joaquins.
Harry Love et ses hommes perdirent 2 mois à retrouver ses traces.
Un beau jour ils trouvèrent des traces d’une soi disant troupe de brigands à Panoche Pass dans la vallée de la Tulare, ils tuèrent leur chef et le décapitèrent puis placèrent sa tête dans un bocal contenant de l’alcool.
Ils firent de même avec la main et déclarèrent qu’il s’agissait de l’infâme ‘Three-Fingered Jack’. Harry Love touchera une prime de 5 000 dollars et ses hommes reçurent une récompense de 1 000 dollars chacun.
Sa tête fut exposée en public à grand renfort de publicité dans un musée de San Francisco.
La légende s’empara du personnage qui est sans conteste la figure la plus fracassante de cette époque.
On dit que Joaquin est enterré le 25 juillet 1853 dans le Comté de San Benito en Californie. Pour d’autres, il serait mort en 1870 et enterré dans un cimetière de Jésuites dans le village de Cucurpe au Mexique.



Un livre à lire de Robert Gaillard parut aux éditions Fleuve noir en 1963
Les exploits de Joaquin sur les écrans
1927 Caballero avec Richard Dix
1931 The Avenger avec Buck Jones

1938 Joaquin Murrieta avec Shepperd Strudwick
1942 Vengeance of the West avec Bill Elliott
1950 Bandit Queen avec Phillip Reed
1953 The Man Behind the Gun / La taverne des révoltés avec Robert Cabal
1958 The Last Rebel / Les desperados de la sierra avec Carlos Thompson
1962 The Firebrand avec Valentin de Vargas
1965 Murieta! avec Jeffrey Hunter
1998 The Mask of Zorro / Le masque de Zorro avec Diego Sieres
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image