Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

mercredi 10 janvier 2018

Seven Guns to Mesa - Edward Dein - 1958

Edward Dein  réalisateur peu friand du western n'en tournera que deux : Seven Guns to Mesa et "Curse of the Undead" dont le titre français est bien ambigu ‘Dans les griffes du vampire’(1959) :  ils ne feront pas date dans l’histoire du western.
Ce n’est pas mieux pour Charles Quinlivan car cela sera son seul western.
Une petite rareté à visionner un jour pluvieux et pour les voraces de westerns et de Lola Albright toujours aussi belle!..


Une diligence roule à vive allure sur une piste et fait route pour San Francisco avec à son bord la passagère Julie Westcott et 3 autres passagers, Louis Middleton, Sam Denton, Ben Avery un vieil alcoolique invétéré et le cocher.
Ce dernier va faire halte dans la petite ville fantôme de Mesa pour se reposer et se désaltérer à l'eau d'un vieux puits.
A peine reposés, les voyageurs sont pris en otages par une bande de brigands dirigés par  Papa Clellan qui ordonne de saccager la diligence et de conduire les passagers et bagages au saloon.
Pendant ce temps, un des complices se tient en haut d’un canyon et scrute les environs. Avec ses jumelles il voit un cavalier solitaire, John Trey, qui à peine arrivé en ville sera pris lui-aussi en otage.
Papa Clellan va leur annoncer qu’il a l’intention de dresser une embuscade à l’escorte de l’US Cavalry dans le canyon pour dérober leur cargaison d’or.
Après le vol, Papa Clellan projette de tuer les prisonniers car il n’a pas suffisamment d’hommes pour les garder, de plus il se débat avec ses complices pour savoir comment aller au Mexique après le vol.
Louis Middleton va tenter de prendre le large mais sera blessé au bras avant d'être soigné par John Trey qui va lui ôter la balle.
John Trey va tenter une échappatoire en proposant à Papa Clellan de guider la bande dans un terrain périlleux vers le Mexique en échange de la libération des otages, l’idée parait intéressante à Papa Clellan.
L'attente du convoi se fait longue avant qu'elle ne tombe dans le piège de la bande.
Il va falloir que John Trey s’engage dans le combat durant lequel il neutralisera l'un des bandits; pendant ce temps Julie Westcott s’empare d’une Winchester mais sera blessée au bras par l'un des bandits mais elle réussira quand même à tirer en l’air pour  alerter l’US Cavalry. Ils mettront le reste de la bande hors d'état de nuire.
Julie Westcott et John Trey vont pouvoir poursuivre leur route en commun.
l'avis de Lou :
A voir très certainement, pour le scénario un peu sadique : En effet Papa Clellan alias James Griffith n'a tout simplement aucune conscience. Lorsque l'un de ses hommes sera blessé il l'abattra sans état d'âme en arguant que "c'était la seule chose décente à faire pour l'empêcher de souffrir". A voir pour la classe de Lola Albright, le très séduisant Charles Quinlivan qui aura une courte carrière (dommage !), mais aussi pour les dialogues et le scénario qui sortent plutôt de l'ordinaire.

Le lieu de tournage : Iverson Ranch à  Los Angeles en Californie.
Une copie potable avec une version en N. et B. en VO la durée  68 minutes
Charles Quinlivan ...John Trey
Lola Albright        ...Julie Westcott
James Griffith      ...Papa Clellan
Jay Adler             ...Ben Avery
John Cliff             ...Simmons
Burt Nelson         ...Bear
John Frederick    ...Brown (as John Merrick)
Charles Keane    ...Marsh
Jack Carr           ...Sam Denton
Don Sullivan       ...Louis Middleton



Lola Albright 1925-2017

3 commentaires:

  1. bon année a tous malgré que je ne sois pas trés présent je suis le blog de trés prés, encore bravo pour ce blog du vrai western americain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes bons voeux et merci de nous lire. A notre tour de te souhaiter, en ce dernier jour de janvier, une merveilleuse année Cowboygf !

      Supprimer
  2. Hello Cowboygf
    Merci pour tes vœux ,je te souhaite une bonne année et encore des bonnes nouveautés avec ton ami Skip .......
    A bientôt

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image