Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

samedi 22 septembre 2012

Pie (James Stewart)


Pie
 

En 1987, James Stewart se souvenait de sa première rencontre avec le gracieux alezan moitié arabe, moitié quarter horse, son encolure arquée et sa liste en losange qui devint son compagnon pour 22ans.
Leur rencontre remonte à 1949, lorsque Stevie Meyers amena trois chevaux à essayer à Stewart pour son rôle de "Winchester 73" (1950). Aucun des trois n'était convaincant... Stewart aperçu alors un joli alezan près d'un bâtiment, observant Stevie. Celle-ci l'appela et selon Stewart le cheval vint immédiatement. 
Il demanda alors s'il pouvait le monter et Stevie lui répondit oui mais que c'était son cheval.
Pie devint la monture de Stewart (avec l'accord de Stevie Meyers évidement), qui avait eu le coup de foudre bien que Pie fut reporté comme un animal dangereux après avoir failli tuer Glenn Ford en fonçant dans un arbre.
Stewart tenta plusieurs fois d'acheter le cheval mais Stevie Meyers refusa toujours, l'aimant comme un fils.

On le remarque surtout dans "the far country" (1954), avec sa clochette sur le pommeau de la selle. Pie et James Stewart se connaissait tellement bien que l'acteur pouvait mener Pie en liberté.


Leur dernier film ensemble fut "Bandolero" (1968)

Dans le film "The Cheyenne Social Club" (1970), Stewart insista pour monter Pie. Malgré les protestations de Stevie en raison de l'âge du cheval, celui-ci fut tout de même emmené à Santa Fe mais comme Stevie l'avait prévu, Pie ne fut pas capable de travailler. 
Henry Fonda fit le portrait de Pie sans que Stewart ne le sache. Fonda l'offrit à Stewart deux jours avant que le cheval ne meurt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image