Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

mercredi 5 septembre 2012

Wells Fargo Gunmaster - Philip Ford -1951


  Une diligence conduite par Skeeter est attaquée mais Rocky Lane, un agent spécial de la Wells Fargo, arrive à pic pour tirer le conducteur de ce mauvais pas et abat l'un des bandits sur lequel on trouve une mystérieuse note indiquant le nom d'un bar de Cedarville et une combinaison de chiffres. 
Lane organise un faux hold up de la diligence et dérobe $20'000 en actions puis se rend dans le bar de Cedarville dans le but de rencontrer les bandits. Il comprend que la combinaison de chiffres correspond au jeu de la roulette et tente sa chance. Aussitôt il est emmené auprès de Ed Hines, le gérant qui lui propose de rencontrer le grand patron qui devrait échanger les actions contre du cash. Le patron a dans l'idée de se débarrasser de Lane et de garder toutes les actions. 
Il se trouve que son plan est contrecarré lorsque Tommy, le petit frère d'Ed est trainé par son cheval sous les yeux de Lane et d'Ed. Lane sauve Tommy et Ed, qui se sent redevable, refuse de l'amener au rendez-vous pour lui éviter d'être abattu....

Ce film est intéressant parce qu'il met en cause un homme qui a un besoin urgent d'argent pour soigner son petit frère. Du coup il perd un peu le sens des limites légales et se rend finalement compte qu'il est du mauvais coté de la loi. Le spectateur bien installé dans son fauteuil se rend compte que la limite entre l’honnêteté et la malhonnêteté n'est pas toujours si facile à déterminer et que le but final peut vous faire perdre le sens de la réalité. 
J’apprécie deux choses en particulier dans cette série :
  La première c'est que Rocky Lane est toujours constructif. Dans ce film par exemple, Skeeter fait un grand nombre de bourdes. Et bien Rocky ne perd pas de temps en semonces ni même n'exprime de la déception mais imagine tout de suite comment agir dès ce moment. Il reste proactif et positif. 
  La deuxième chose, c'est que Rocky Lane, contrairement à de nombreux acteurs, ne donne jamais l'impression de tirer des coups de feu à la va vite et prend le temps de viser avant d'appuyer sur la détente. Son regard est toujours déterminé et il semble toujours rester parfaitement maître de la situation. 
  Un générique d'une durée de 60 minutes en VO.
Allan Lane  /  Allan 'Rocky' Lane
Chubby Johnson  /  Skeeter Davis
Mary Ellen Kay  / Carol Hines
Michael Chapin  /  Tommy Hines
Roy Barcroft  /  Henchman Brick Mason
Walter Reed  / Ed Hines
Stuart Randall  /  John Thornton
William Bakewell  / Charlie Lannon
George Meeker  / Roulette Croupier 
 Anne O'Neal  /  Stage passenger
  Une écriture de LOU

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image