LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

mardi 11 septembre 2012

Stagecoach to Fury - William F. Claxton - 1956




La Regal Films est une maison de production des années cinquante qui parait avoir tous les atouts nécessaires lorsque l’on examine ses films : casting avec les meilleurs acteurs de série B du western, de belles images en noir et blanc. Mais il y a le hic, un sacré hic. Vous pouvez choisir n’importe quel metteur en scène ou acteurs, tous ses films souffriront des décors en studio, du rythme lent et du mauvais choix des histoires. Il est arrivé toutefois que certaines histoires étaient excellentes (Charles Marquis Warren, très bon romancier) soient massacrées par le mauvais sort lancé par la Regal Films !

Stagecoach to Fury n’échappe pas à la règle. Tout commence bien, William Claxton qui n’a jamais brillé dans mises mise en scènes nous séduits par de très belles images au commencement de son western. Une diligence évolue au milieu d’un beau paysage rocailleux. Celle-ci s’arrête, Forrest Tucker, toujours aussi remarquable s’entretient avec le cocher puis la diligence repart. Elle arrive dans un relais où elle est occupée par une bande Mexicains qui vont retenir les passagers.

Au bout d’une dizaine de minutes, vous vous apercevez que c’est la copie conforme de Rawhide de Henry Hathaway, mais en raté. Comme le contenu de l’histoire manque de consistance, vous avez droit à un flash back sur les passagers de la Stagecoach…

Au fur et à mesure du déroulement du film, Claxton se montre de moins en moins à la hauteur de la réalisation. Certaines scènes deviennent risibles. Notamment, celle ou un passager passe par la fenêtre du relais sur laquelle est assis un garde mexicain qui dort…

A voir pour la présence de Forrest Tucker et la qualité de sa photographie.


Pour le tableau nous avons:

Forrest Tucker ... Frank Townsend
Mari Blanchard ... Barbara Duval
Wallace Ford ... Judge Lester Farrell
Rodolfo Hoyos Jr. ... Lorenzo Gracia
Paul Fix ... Tim O'Connors
Rico Alaniz ... Miguel Torres
Wright King ... Ralph Slader
Margia Dean ... Ruth




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!