Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

jeudi 31 mars 2016

New Mexico - Irving Reis - 1951



Parti d’une trame très classique, ce Western fait partie des films sur les guerres indiennes qu’il faut avoir vu pour plusieurs raisons.

Le Captain Hunt  réussit à faire conclure un traité entre le président Abraham Lincoln et le chef Tacoma, mais la mort du président entraine une cassure  entre les blancs et les Indiens. Ces derniers sont brimés, volés et maltraités.

En conséquence, le chef indien déterre la hache de guerre. Notre Captain se trouve bien embarrassé lorsqu’il reçoit les ordres d‘un colonel douteux qui lui ordonne de capturer Tacoma. IL parvient à le ramener au fort, mais il s’évade peu après. Le Captain Hunt part donc à se recherche avec un détachement. Il va alors découvrir que cette tribu compte un nombre de guerriers supérieur à ses effectifs.

C’est Irving Allen qui produit ce film. Il emploie des moyens importants pour la réalisation de New Mexico qui est entièrement tournée en extérieur. Aucune transparence ne vient troubler le réalisme des images. 
Les Indiens sont de vrais Indiens, probablement des Navajos, à l’exception du chef naturellement. Les paysages sont extraordinaires et pour eux seuls, le film mérite d’être vu. Voir ces cavaliers aux uniformes bleus évoluer dans cette contrée et les charges des Indiens vous donnent envie d’aller découvrir cette région où le film a été tourné.Irving Reis, réalisateur peu coutumier au genre du Western nous en offre un ici très spectaculaire. Les combats à la fin entre les tuniques bleues réfugiées en haut de la montagne qui s’opposent aux Indiens se montrent violents pour l’époque. La mort d’Andy Devine qui tire à bout portant sur une nuée de braves avant de tomber à son tour en constitue un exemple. La tactique est également à l’honneur et des scènes ingénieuses vous montreront comment un petit groupe de soldats peut tenir en respect les plus téméraires des guerriers. 
La fin reste dramatique, mais manque de réalisme. Irving Reis a recours à des maquettes et c’est vraiment dommage.

Lew Ayres, mal rasé, poussiéreux, sale (comme tous les autres soldats) assure le premier rôle avec grande conviction. Son personnage lui colle à la peau.  Parmi les hommes du détachement, vous reconnaitrez Raymond Burr, le plus méchant de tous ! Si Marylin Maxwell n’est guère convaincante, tous les autres acteurs du film sont parfaits. Notamment Robert Hutton dans le rôle d’un Lieutenant.Ce New Mexico semble annoncer Fort Massacre avec Joel McCrea.


La région du tournage:
§ Gallup, New Mexico, USA
§ Albuquerque, New Mexico
§ Iverson Ranch - 1 Iverson Lane, Chatsworth, Los Angeles, Californie

§ Santa Fe, New Mexico
Le générique :
Lew Ayres    / Captain Hunt
Marilyn Maxwell    / Cherry
Robert Hutton    / Lieutenant Vermont
Andy Devine    / Sergeant Garrity
Raymond Burr    / Private Anderson
Jeff Corey    / Coyote
Lloyd Corrigan    / Judge Wilcox
Verna Felton    / Mrs. Fenway

Ted de Corsia   / Acoma - Indian Chief

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!